top of page

L'AFFICHE

JOURNÉE

ème

DE LA

14

vendredi 15 décembre 2023

27 - 37

GRENOBLE

NEVERS

La première à l'extérieur !

L'USON Nevers Rugby a enfin débloqué son compteur en déplacement en s'imposant 27-37 à Grenoble, ce vendredi 15 décembre, lors de la 14e journée de Pro D2.


Pour cette 14e journée de Pro D2, la dernière avant la trêve hivernale, l'USON Nevers se rendait à Grenoble avec l'espoir de rapporter enfin sa première victoire de la saison à l'extérieur.

C'est chose faite avec un succès 27-37 acquis grâce à une première mi-temps de feu conclue sur le score de 13-31. Les Neversois ont pris le large grâce à quatre essais dont deux de l'ailier Arthur Mathiron. Ils ont ensuite géré même si Grenoble les a privés du bonus offensif en fin de match.


Source : lejdc.fr


La série...

14

ÈME

PTS

Les Interviews

"

" On attendait cette performance et ce résultat. Le stade des Alpes, on savait que ce n'était pas l'endroit le plus facile pour s'imposer. On est heureux et fier. On n'a pas rompu, fait le dos rond en première période.

La séquence de jeu à plusieurs passes de Grenoble (qui a conduit à l'interception de Derrieux et au second essai de Mathiron) avait été vue à la vidéo. Cela valide ce travail dans l'ombre à la vidéo. Cet essai leur fait mal à la tête. On a changé la manière de préparer ce déplacement. On attendait des actes, donc on n'a pas trop parlé. Ce match m'a fait penser à celui d'Aix-en-Provence où on avait fait une performance sans s'imposer."


Benjamin THIERY, entraineur de la défense

Source lejdc.fr

" On est capable de faire des grandes choses. Les dix premières minutes, Grenoble a pourtant imposé un sacré tempo. De la touche (il a démarré sur le banc avant d'entrer après trente minutes à la place de Paris), j'ai senti un peu les mecs paniquer. Mais on marque et on leur fait mal à la tête sur les contres. [Sur le quatrième essai] On avait vu ce mouvement grenoblois à la vidéo. Et avec les années qui passent, je n'ai pas eu les cannes pour aller au bout (Mathiron finissant le boulot).  On a eu des discussions autour de la journée du match. On a modifié un petit truc. Je ne sais pas si c'est grâce à ça, si c'est l'adversaire qui a fait sublimer l'équipe. On a essayé de reproduire notre journée d'avant-match à domicile. On avait deux réveils musculaires. Là, on n'en a plus qu'un. Je pense qu'on refera ça à Colomiers (prochaine journée, 5 janvier, 19 h 30). "


Rudy DERRIEUX, centre.

Source lejdc.fr

USON_BEZIER-164.jpg

Voir les

statistiques

de

PERFORMANCE

de l'équipe

bottom of page