Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J25

BIARRITZ / NEVERS

23 - 12

 

 

 

 

UN MANQUE DE MAITRISE


 

 

Beaucoup trop sanctionnés, les Neversois ne pouvaient espérer ramener quoi que ce soit de Biarritz dans ces conditions. Leur abnégation n’a pas suffi.

 

Un cadeau à Saili

Bien partis, avec l’ouverture du score dévolue à Joris Cazenave, suite à un grattage de Robin Gascou, les Nivernais se firent surprendre rapidement, Francis Saili lisant à la perfection la passe de Cazenave pour l’intercepter et filer à dame.

Gilles Bosch, qui avait transformé, ajouta deux pénalités de son pied gauche. L’USON commettait trop de fautes et se voyait punie régulièrement.

Certes, Cazenave ramena le score à 13-6 mais, dans la foulée, Jordan Sénéca écopa d'un carton jaune pour ses camarades et pour une entrée sur le côté d’un maul. A un de moins, les Jaunets parvirent tout de même à conserver cette marque jusqu’à la pause, après des gestes défensifs remarquables d’Hugo Fabrègue, Frédéric Urruty (deux fois) et Guram Papidze.

 

Rouge ? Non, jaune !

Face au vent, la tâche des visiteurs prit de la densité mais ces derniers accélérèrent un peu plus leurs actions, preuve d’une volonté décuplée.

Ils auraient même dû trouver un allié avec le corps arbitral mais ce dernier refusa, à la surprise générale, de sortir un carton rouge pour une faute grossière du deuxième ligne Joshua Furno sur Fabien Witz. Au sol, le Neversois fut percuté à la tête… vu de notre télé car sur l’écran d’Aguiléra l’image dût être différente.

Reste que le coupable ne reçu qu’un jaune et que le Biarritz Olympique s’en sortit avec beaucoup de chance et de mansuétude.

 

Une belle occasion

Cazenave, encore, puis Rudy Derrieux, rapprochèrent les Bourguignons à un souffle (13-12, 58e’) mais James Hart redonna un peu d’air à la côte basque, quatre minutes plus tard.

Les Jaunets se créèrent ensuite une belle occasion d’essai, née d’une combinaison en touche où le revenant Frank Bradshaw alerta un Guillaume Manevy perforant. Hélas ! Le cuir fut finalement volé au géant irlandais !

Nevers avait laissé passé l’occasion et, manquant cruellement de maîtrise, ne put empêcher les Biarrots de signer un second essai grâce à Romain Lonca.

Le BO chercha le bo. L’USON espéra le bd. Mais les choses en restèrent là, favorables à Biarritz, regrettables pour les Bourguignons.

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Canal + Sport) 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Brosset (21. Lonca, 51e’) ; 14. Barry, 13. Vergneau, 12. Saili, 11. Domvo ; 10. Bosch (22. Du Plessis, 60e’), 9. Couilloud (20. Hart, 48e’) ; 7. Hirigoyen (19. Peyresblanques, 73e’), 8. Armitage (cap.) ; 6. O’Callaghan ; 5. Dyer, 4. Furno (18. D’Hooghe, 60e’) ; 3. Millar (23. Akhobadze, 78e’), 2. Da Ros (16. Ruffenach, 51e’), 1. Watremez (17. Nutsubitze, 51e’).

 

 

 

 

 

Manager Matthew Clarkin ; entraîneur des arrières Nicolas Nadau, entraîneur des avants Shaun Sowerby.

15. Camou ; 14. Raisuqe, 13. Loaloa (22. Paris, 30e’), 12. Derrieux, 11. Bonvalot ; 10. Urruty (21. Ménoret, 51e’), 9.

Cazenave (20. Guillaume Manevy, 51e’) ; 7. Cotte, 8. Gascou (4. Witz, 46e’), 6. Plataret (23. Lolohea, 35e’-45e’ ; 19. Bastide, 56e’) ; 5. Fabrègue, 4. Witz (18. Bradshaw, m.-t.) ; 3. Papidze (17. Yilmaz, 71e’), 2. Tarrit (cap.) (16. Hamel, 51e’), 1. Sénéca (23. Lolohea, 45e’).

 

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

BIARRITZ

NEVERS

 

ESSAIS 2 essais Saili (8e’), Lonca (75e’  
TRANSFORMATIONS 2 transformation Bosch (8e’), Hart (75e’)  
PENALITES 3 pénalités Bosch (21e’, 24e’), Hart (62e’) 4 pénalités Cazenave (2e’, 27e’, 51e’), Derrieux (58e’) 
DROPS    
   
Furno (49e’) Sénéca (34e’), Bastide (75e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

 

BIARRITZ – Vendredi 2 Avril, 20h45 – Stade Aguiléra. Biarritz bat Nevers, 23-12 (13-6). Points-terrain : 4-0.

Évolution du score : 0-3 ; 5-3 ; 7-3 ; 10-3 ; 13-3 ; 13-6 ; 13-9 ; 13-12 ; 16-12 ; 21-12 ; 23-12.

 

Arbitre : David Beun (Provence-Alpes-Côte d’Azur). Juges de touche 1, Jonathan Gasnier ; de touche 2, Benoît Albert. Arbitre vidéo : Jean-Luc Rebollal. Arbitre 4, Lilian Lamoliate. Arbitre 5 : Philippe Soupre.

 

Temps doux et sec, vent sensible, pelouse en bon état, éclairage parfait.

Match à huis clos.