Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J23

CARCASSONNE / NEVERS

59 - 5

 

 

 *Photo de la saison 2019-2020

 

SOMBRE...


 

 

De pire en pire ! Nevers, cette fois-ci, s’est fracassé contre les remparts de Carcassonne. La sixième et dernière place qualificative relève, désormais de l’utopie ou du miracle, après avoir fait brûler tous les cierges du couvent Saint-Gildard, là où repose sainte Bernadette. L’USON aura bien besoin de la mini-trêve qui s’annonce pour se refaire une santé.

 

Naufrage

La semaine avait mal débuté. Le clan azur et or, touché par la pandémie de Covid, s’était vu contraint de rebrousser chemin, jeudi, sur la route de Carcassonne où il devait lever le rideau de la vingt-troisième journée de Pro D2. Le lendemain coïncida avec un vendredi noir. Les victoires, étriquée de Colomiers face à Valence-Romans, éclatante d’Oyonnax à Biarritz, bonifiée de Grenoble à Mont-de-Marsan, éloignèrent un peu plus le sixième strapontin des ambitions Nivernaises. Un redressement dans l’Aude s’avérait condition sine qua non… Ce fut un naufrage !

 

Feu de paille

Face au vent qui balaya tout l’après-midi l’herbe d’Albert-Domec, les Jaunets craquèrent rapidement. En moins de quatre minutes, ils avaient déjà encaissé une pénalité de l’impeccable pied gauche de Romuald Séguy, un essai de Steven Mc Mahon sur la première offensive locale et la transformation qui va avec.

Il y eut bien cette réaction avec Janik Tarrit s’échappant d’un maul en difficulté puis un relais de David Lolohea et un autre de Fabien Witz et, enfin, une double-sautée de Tanguy Ménoret pour Josaïa Raisuqe qui n’eut plus qu’à aplatir.

Ce ne fut que feu de paille car même en supériorité numérique, les Bourguignons se montrèrent incapables de freiner la domination Carcassonnaise, concrétisée par vingt et une unités d’écart à la pause !

 

Mauvais vent

Ce 26-5 pouvait assombrir l’optimisme des plus fanatiques même si l’appui du vent en deuxième période constituait un motif d’espérance. Làs ! Après l’expulsion temporaire de Tarrit, les troupes de Christian Labit appuyèrent un peu plus sur l’accélérateur, accumulant les essais comme on enfile les perles. Sept au bout du compte, dont certains somptueux, nés de relances quasiment depuis l’en-but.

59-5 au final. En face, Nevers avait disparu des radars…

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Rugby +) 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Mc Mahon ; 14. Jasmin, 13. Huguet, 12. Martocq, 11. Dulon ; 10. Seguy (21. Meret, 58e’), 9. Pichon (20. Page-Relo, 64e’) ; 7. Glover, 8. Doumenc (22. Dyer, 64e’) ; 6. Landman (19. Meïté, 61e’) ; 5. Dry (18. Van Der Merwe, 62e’), 4. Manchia ; 3. Azar (23. Facundo, 61e’), 2. Sauveterre (16. Carbou, 61e’), 1. Ursache (cap.) (17. Somkhishvili, 64e’).

 

 

 

 

 

 

Manager Christian Labit ; entraîneurs Mathieu Cidre et Julien Seron.

15. Camou ; 14. Raisuqe, 13. Loaloa (21. Bolakoro, 54e’), 12. Paris, 11. Blanc (16. Genevois, 54e’-64e’) ; 10. Ménoret (22. Derrieux, 38e’), 9. Cazenave (20. Guillaume Manevy, 46e’) ; 7. Cotte (19. Gascou, 57e’), 8. Fabrègue (cap.), 6. Plataret (5. Du Preez, 65e’) ; 5. Du Preez (18. Fraser, 45e’), 4. Witz (13. Loaloa, 76e’) ; 3. Roelofse (23. Papidze, 50e’), 2. Tarrit (16. Genevois, 64e’), 1. Lolohea (17. Kitutu, 57e’).

 

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

CARCASSONNE

NEVERS

 

ESSAIS 7 essais Mc Mahon (3e’), Pichon (30e’),  Dulon (55e’, 66e’), Landman (60e’), Glover (62e’), Page-Relo (78e’) 1 essai Raisuqe (13e’)
TRANSFORMATIONS 6 transformations Seguy (3e’, 30e’, 55e’), Méret (62e’, 66e’, 78e’)  
PENALITES 4 pénalités Seguy (2e’, 16e’, 26e’, 29e’)  
DROPS    
   
Manchia (21e’) Tarrit (54e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

 

CARCASSONNE – Dimanche 14 Mars, 14h – Stade Albert-Domec. Carcassonne bat Nevers, 59-5 (26-5). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 3-0 ; 8-0 ; 10-0 ; 10-5 ; 13-5 ; 16-5 ; 19-5 ; 24-5 ; 26-5 ; 31-5 ; 33-5 ; 38-5 ; 43-5 ; 45-5 ; 50-5 ; 52-5 ; 57-5 ; 59-5.

 

Arbitre : Jonathan Gasnier (Occitanie). Juges de touche 1, Benoît Rousselet ; de touche 2, François Cheyrou. Arbitre vidéo : Jean-Luc Rebollal. Arbitre 4, Pierre Massat. Arbitre 5 : Marc Sicard.

 

Temps doux et ensoleillé, vent fort, pelouse en bon état.

Match à huis clos.