Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J21

NEVERS / COLOMIERS

15 - 23

 

   

 

COLOMIERS A EU LE DERNIER MOT

 

La joie ramenée de Vannes et des points partagés dans le Morbihan n'ont pas fait long feu. Nevers a de nouveau perdu sur sa pelouse. Devant son public fantôme, le XV azur et or a subi, face à Colomiers, sa quatrième défaite de la saison dans son stade. Rédhibitoire, probablement, pour ce groupe, qui a perdu Kylian Jaminet, touché au genou gauche, et son souhait de prendre part aux phases finales.

 

Jaminet à un poil près

Perturbés et agacés, les Nivernais étaient rentrés aux vestiaires avec, déjà, un débours de cinq unités. Un bonus défensif qui ne pouvait convenir aux illusions du collectif Bourguignon. Mais ce dernier ne pouvait crier à l’injustice car il avait même passé dix minutes en supériorité numérique (carton jaune d’Hikawera Elliot).

Personne n’avait pu répondre à l’essai du funambule Josua Vici, qui se joua du un-contre-un face à Loïc Le Gal, juste après avoir été poussé en touche in extremis par le retour désespéré de Jaminet.

Ce même Jaminet marqua pourtant ensuite, lors d’un beau mouvement des trois-quarts, mais la passe intérieure que lui avait adressée Jean-Yves Zébango fut jugée un poil en-avant.

 

Un K.O et un genou

La seconde période n’apporta pas plus d’éclaircies dans le ciel Neversois, même si la botte précise de Joris Cazenave ramena, à l’heure de jeu, les Jaunets dans les clous (15-17, 61e’).

Les Columérins, de plus en plus dominateurs malgré l’entrée de Josaïa Raisuqe au cœur du combat, furent récompensés alors que Nevers enregistrait la double sortie de Léonard Paris (k.o.) et de Jaminet (genou gauche en capilotade).

L’ancien Massycois Thomas Girard qui, lui, revenait d’une blessure à un pied, se rappela au bon souvenir des Nivernais en plantant deux pénalités, la seconde sortant les Usonistes d’une défaite à un point.

 

Cazenave pas vernis

Cazenave eut l’occasion, dans le temps additionnel, de glisser une pointe de sel dans la soupe à la grimace locale. Seulement, à ce moment-là de la rencontre, de 45 mètres, et, surtout, secoué par un placage dangereux de Vici (cartonné rouge sur le coup), l’artilleur azur et or manqua la cible pour la première et dernière fois d’une soirée bien triste pour l’USON Nevers Rugby.

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Canal + Sport)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Jaminet (13. Loaloa, 69e’) ; 14. Zébango, 13. Loaloa (22. Herry, 61e’), 12. Derrieux (19. Paris, 58e’-69e’), 11. Le Gal ; 10. Ménoret (20. Urruty, 71e’), 9. Cazenave ; 7. Cotte, 8. Fabrègue (cap.), 6. Plataret (21. Raisuqe, 45e’) ; 5. Du Preez (18. Gascou, 58e’), 4. Witz ; 3. Roeloefse (17. Papidze, 58e’), 2. Hamel (16. Tarrit, 48e’), 1. Curie (23. Lolohea, 48e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Palisson (21. Girard, 63e’) ; 14. Laforgue, 13. Perrin, 12. Fontaine, 11. Vici ; 10. Soulan (20. Poet, 63e’), 9. Gori (22. Graulle, m.-t.) ; 7. Coletta (cap.) (8. Lescure, 71e’), 8. Lescure (16. Saaïdia, 7e’-15e’ ; 19. Macovei, 60e’), 6. Chiappesoni ; 5. Earle (18. Granouillet, 55e’), 4. Thomas ; 3. Sheklashvili (23. Palma-Newport, 55e’), 2. Elliot (16. Saaïdia, 60e’), 1. Tartas (17. Djehi, 63e’).

 

 

 

Entraîneur principal et des lignes arrière Julien Sarraute ; entraîneur des avants Fabien Berneau.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

COLOMIERS

 

ESSAIS   1 essai Vici (23e’)
TRANSFORMATIONS    
PENALITES 5 pénalités (6e’, 19e’, 32e’, 48e’, 61e’) Cazenave 6 pénalités Soulan (12e’, 17e’, 28e’, 45e’), Girard (71e’, 77e’)
DROPS    
   
  Elliot (5e’)
  Vici (80e’ + 2)

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Jeudi 25 Février, 20h45 – Stade du Pré-Fleuri. Colomiers bat Nevers, 23-15 (14-9). Points-terrain : 4-0.

Évolution du score : 0-3 ; 3-3 ; 6-3 ; 6-6 ; 11-6 ; 14-6 ; 14-9 ; 17-9 ; 17-12 ; 17-15 ; 20-15 ; 23-15.

 

Arbitre : Pierre-Baptiste Nuchy (Nouvelle-Aquitaine). Juges de touche 1, Nicolas Datas ; de touche 2, Alexis Darche. Arbitre vidéo : Akim Hadj Bachir. Arbitre 4, Mathieu Sassatelli. Arbitre 5 : Christophe Bouillet.

 

Temps doux et sec, pelouse en bon état, éclairage parfait.

 

Match à huis clos