Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J19

NEVERS / GRENOBLE

BD  12 - 13

 

   

 

UNE BALLE DANS LE PIED

 

Nevers n’a pas su terminer le travail en fin de rencontre, alors Grenoble, opportuniste en diable, en a profité pour porter l’estocade dans les dernières secondes. Le bonus défensif a un goût de glaçon.

 

Kazu blessé

Dans le contexte glacial d’un huis clos hivernal, les Neversois entamèrent les débats avec enthousiasme, Lucas Blanc réussissant la première relance et Julien Kazubek volant le premier lancer adverse.
Mais l’ambiance se refroidit immédiatement, Enzo Selponi allumant le tableau d’affichage avant que le troisième ligne azur et or ne sorte, épaule droite luxée.

 

Blanc est à l'honneur

Équipe bancroche, plombée par les blessures et les suspensions, présentant une deuxième ligne qui connaissait à peine le Pré-Fleuri il y a un mois, le XV usoniste chercha tout de même à imposer son rugby. Après un échec d’un rien sur son aile de Loïc Le Gal, c’est son alter ego Lucas Blanc qui, tel un talonneur, sortit du maul pour récompenser l’effort de ses avants.

 

Finition défaillante

Sans la transformation de Rudy Derrieux, les Bourguignons s’appliquèrent à creuser l’écart mais pêchèrent dans la finition. Vite privés de Jannick Tarrit, victime d’un coup au genou gauche, les Jaunets s’exposèrent au pied de Selponi, pourtant pas à 100 % face aux perches.

Les Isérois tournèrent devant à la pause, les Nivernais obérant leur budget occasions, notamment à cause d’un en-avant entre Téophile Cotte et Tanguy Ménoret à un mètre de l’en-but !

 

Manevy se rattrape

Au retour des vestiaires, Kylian Jaminet était empêché d’aplatir par Taleta Tupuola. Tout près de la terre promise, une hésitation de Guillaume Manevy au moment d’introduire compromit une nouvelle opportunité…

La réussite s’offrit tout de même, à l’heure de jeu, quand après un grattage de Hugo Fabrègue, Hugues Bastide s’arracha petit côté pour servir Manevy qui fila entre les poteaux. Le Gal transforma et le 12-6 au score laissait encore un peu de place au suspense.

 

Fautes cyniques

Nevers sembla les épaules assez larges pour tenir la distance mais un maul parti pour la victoire fut écroulé par Deon Fourie. Le jaune adressé au 8 Grenoblois constitua un moindre mal pour des Alpins qui avaient préparé les glaçons pour servir à l’approche de la sirène leur amère liqueur maison.

Bien aidés par la faillite de Le Gal et quelques erreurs de locaux perdant leur lucidité, les troupes de l’ex-international Stéphane Glas s’installèrent dans le camp Neversois jusqu’à ce que Fabrègue écope, à son tour, d’un carton jaune. Il n’en fallut pas plus pour que le pilier Jérôme Rey ne congèle les espoirs Nivernais. Selponi, face au grand H, n’eut plus qu’à transformer pour signer un succès tellement douloureux à encaisser.

 

  

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Canal + Sport)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Jaminet ; 14. Le Gal, 13. Loaloa, 12. Derrieux (22. Bolakoro, 58e’), 11. Blanc ; 10. Ménoret (21. Vuillemin, 71e’), 9. Guillaume Manevy ; 7. Kazubek (19. Cotte, 6e’), 8. Fabrègue, 6. Bastide (cap.) ; 5. Witz (18. Gascou, 66e’), 4. Du Preez ; 3. Papidze (17. Roeloefse, 56e’), 2. Tarrit (16. Hamel, 25e’), 1. Curie. Non utilisés : 20. Urruty, 23. Yilmaz.

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Glénat ; 14. Qadiri (21. Masilevu, 66e’), 13. Seguret, 12. Tupuola (22. Trouilloud, 66e’), 11. Nagusa ; 10. Selponi, 9. Escande ; 7. Blanc Mappaz (cap.), 8. Fourie, 6. Halaifonua (19. Madeira, 67e’) ; 5. Gayraud (18. Demotte, 52e’), 4. Fifita ; 3. Alves (23. Gvaladze, 79e’), 2. Orioli (16. Rossi, 79e’), 1. Neparidze (17. Rey, 54e’). Non utilisé : 20. Nanette.

 

 

 

Entraîneur général Stéphane Glas ; entraîneur des avants Sylvain Bégon, entraîneur des arrières Cyril Villain.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

GRENOBLE

 

ESSAIS 2 essais Blanc (14e’), Guillaume Manevy (59e’) 1 essai Rey (78e’)
TRANSFORMATIONS 1 transformation Le Gal (59e’) 1 transformation Selponi
PENALITES   2 pénalités (5e’, 35e’) Selponi
DROPS    
   
Fabrègue (77e’) Fourie (69e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 12 Février, 18h45 – Stade du Pré-Fleuri. Grenoble bat Nevers, 13-12 (6-5). Points-terrain : 4-1.

Évolution du score : 0-3 ; 5-3 ; 5-6 ; 10-6 ; 12-6 ; 12-11 ; 12-13.

 

Arbitre : Vivien Praderie (Occitanie). Juges de touche 1, Rémy Charleroi ; de touche 2, Pierre Puharre. Arbitre vidéo : Bruno Bessot. Arbitre 4, Anthony Marceau. Arbitre 5 : Mickaël Perrot.

 

Temps glacial, pelouse chauffée et en bon état, éclairage parfait.

 

Match à huis clos