Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J17

ANGOULÊME / NEVERS

BD  13 - 16

 

 

 *Photo de la saison 2018-2019

 

À LA PHOTO FINISH !


 

 

Au bout d’un suspense insoutenable, Nevers a glané un précieux succès sur l’herbe de Soyaux-Angoulême. La lanterne rouge avait pris les devants mais les Usonistes ont renversé la vapeur et conservé trois points d’avance au prix d’une défense acharnée.

 

Angoulême chanceux

Dos au mur, les Charentais avaient fomenté le coup parfait. Refusant les mauls après touche, spécialité Nivernaise aussi célèbre désormais que le saupiquet ou le griffon, Quentin Witt et ses hommes perturbèrent longtemps les lancements de jeu azur et or.

Encouragés par un essai casquette, Kaminieli Raivono récupérant un ballon tapé par Matthieu Ugalde et renvoyé par le poteau droit pour marquer au nez et à la barbe des Bourguignons, les locaux redoublèrent d’effort pour ne pas subir, malgré une infériorité numérique de dix minutes.

 

Pointillisme

Cette première période, cafouilleuse, aurait cependant dû se terminer dans l’euphorie d’un voyage à dame pour les Nivernais. Une pénalité vite bottée par Joris Cazenave sur l’aile gauche de Romaric Camou offrit à ce dernier le bonheur d’un essai de filou. Hélas, un recours à la vidéo annula cette combinaison, Cazenave ayant tapé un mètre après le point de pénalité.

 

Le Gal de triage

Seul un but de l’artificier nivernais avait donc répondu aux dix unités charentaises, au moment de regagner les vestiaires. D’où les Jaunets ressortir avec la ferme intention de combler leur retard. En moins de dix minutes, ce fut chose faite grâce à l’essai d’un Loïc Le Gal opportuniste, transformé en coin par le précis Cazenave.

 

Tanguy, Rudy

Si Ugalde redonna un peu d’ardeur à la flamme charentaise, Cazenave, en convertissant deux nouvelles pénalités, plaça les siens en tête. Sur ces actions qui amenèrent aux fautes locales, l’apport de Tanguy Ménoret et de Rudy Derrieux, fraîchement entrés, se révéla prépondérant...

 

À Loaloa le dernier geste

Il restait cependant un quart d’heure à disputer. Un quart d’heure à lutter contre des Angoumoisins qui, à deux reprises, délaissèrent une éventuelle réussite face aux perches pour tenter de finir dans l’en-but Neversois. Mais les Violets laissèrent la proie pour l’ombre et se heurtèrent au mur défensif Bourguignon.

Comme pour souligner l’âpreté de la tâche, il fallut un dernier ballon arraché par l’excellent Alivereti Loaloa à Iban Etcheverry pour que les Jaunets puissent enfin lever les bras. De quoi prendre la traditionnelle photo des vainqueurs, euphoriques une fois réunis dans leur vestiaire.

  

Ovalien Dupré

(à partir des images de Rugby +)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Lafitte ; 14. Lestremeau, 13. Even, 12. Talebula (21. Pehau, 72e’), 11. Raivono (22. Etcheverry, 61e’) ; 10. Ugalde, 9. Rubio (20. Ayestaran, m.t.) ; 7. Witt (cap.), 8. Copeland (19. Belzons, 61e’), 6. Nabou ; 5. Boutaty (18. Gibouin, 49e’), 4. Vaai ; 3. Halavatau (23. Forwood, 61e’), 2. Kessler, 1. Goginava (17. El Jai, 72e). Non utilisé : 16. Bruté de Remur.

 

 

 

Manager Vincent Etcheto, entraîneur des avants Tanguy Kerdrain, entraîneur des arrières Mirco Bergamasco.

15. Jaminet ; 14. Le Gal, 13. Loaloa, 12. Bolakoro (22. Derrieux, 50e’-80e’), 11. Camou ; 10. Vuillemin (21. Ménoret, 50e’), 9. Cazenave (20. Guillaume Manevy, 80e’) ; 7. Cotte, 8. Fraser, 6. Plataret (19. Bastide, 65e’) ; 5. Fabrègue (cap.) (18. Du Preez, 69e’), 4. Bradshaw (5. Fabrègue, 74e’) ; 3. Roelofse (23. Papidze, 55e’), 2. Tarrit (16. Hamel, 55e’), 1. Kitutu (17. Curie, 55e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

ANGOULÊME

NEVERS

 

ESSAIS 1 essai Raivono (11e’) 1 essai Le Gal (48e’)
TRANSFORMATIONS 1 transformation Ugalde 1 transformation Cazenave
PENALITES 2 pénalités (32e’, 57e’) Ugalde 3 pénalités (35e’, 61e’, 65e’) Cazenave
DROPS    
   
Witt (16e’)  
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

 

ANGOULÊME – Vendredi 22 Janvier, 19h – Stade Chanzy. Nevers bat Soyaux-Angoulême, 16-13 (3-10). Points-terrain : 4-1.

Évolution du score : 0-5 ; 0-7 ; 0-10 ; 3-10 ; 8-10 ; 10-10 ; 10-13 ; 13-13 ; 16-13.

 

Arbitre : Hervé Lasausa Lespy Labaylette (Nouvelle-Aquitaine). Juges de touche 1, François Bouzac ; de touche 2, Christophe Bats. Arbitre vidéo : Patrick Péchambert. Arbitre 4, Aurélie Groizeleau. Arbitre 5 :Yann Rotily.

 

Temps frais et, en fin de rencontre, pluvieux, pelouse en bon état, éclairage parfait.

Match à huis clos.