ESPOIRS

Phase Aller - J5

NEVERS / SOYAUX-ANGOULÊME

36 - 14

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ESPOIRS FONT PLAISIR À VOIR

 

Sous une pluie incessante, les espoirs de l’USON Nevers ont dominé ceux de Soyaux-Angoulême, confirmant ainsi leur bon début de saison.

Rien ni personne ne pouvait doucher leur enthousiasme. Ni l’absence de public, ni les bonnes performances récentes de leur adversaire, ni la pluie qui s’est abattue sans le moindre répit sur les terrains annexes du PréFleuri, hier après­midi. Trop heureux de pouvoir jouer et défendre leurs couleurs, les espoirs de l’USON ont réussi à canaliser leur énergie pour disposer de Soyaux-­Angoulême, dépassé en première ­mi-­temps par l’engagement Neversois.

Des avants patients après une entame un peu timide, les avants de l’USON ont pris les choses en mains, avec des enchaînements efficaces au plus près des regroupements, sans prendre le risque de laisser tomber un ballon glissant. Face à pack tout aussi dense, les Nivernais se sont employés à rester proches les uns des autres et à progresser patiemment.

« On fait une excellente première mi­-temps », appréciait Régis Sigoire, l’entraîneur des avants Neversois. « On a été très sérieux. On n’avait plus joué depuis plus d’un mois alors qu’Angoulême a joué le weekend dernier. On a eu des problèmes pour s’entraîner au début du confinement, donc on pouvait être un peu inquiet au niveau de l’entame de match. Mais on a su bien s’adapter aux conditions. »

« L’équipe est très jeune. Il n’y a pas eu beaucoup de changements à l’intersaison et des moins de 18 ans qui sont montés avec nous. On sent un vrai sentiment d’appartenance au club. On est dans une bonne dynamique et on a pris le bon wagon. Il faudra poursuivre cela à Massy, dimanche. »

Massy qui voudra se racheter après avoir explosé à Pau (64­0), hier.

 

Guillaume Clrec

Le Journal du Centre

 

 


SERMOISE-SUR-LOIRE (terrain synthétique annexe du Pré-Fleuri). Nevers/Soyaux-Angoulême, 36-14 (18-0). 

 

Arbitre : Quentin Janicot (Île-de-France).

 

Pour Nevers : 4 essais de Ferreira (35e’), Missland (39e’), Wallraf (43e’), Prudhomme
(80e’) ; 2 transformations de Laporte (35e, 80e’) et 4 pénalités de Laporte (14e, 29e,
59e, 75e’)

 

Pour Soyaux-Angoulême : 2 essais de Lombard (46e’) et Naud (56e’) ; 2 transformations de Gaumet (46e’) et Daguerre (56e’).

Carton jaune : Nabti (23e’, antijeu).

 

Nevers :  1. Bresolin, 2. Walsh, 3. Jones ; 4. Gassama, 5. Ferreira ; 6. Fernandez Gil, 8. Tuituba, 7. Helano (cap.) ; 9. Macia, 10. Laporte ; 11. Wallraf, 12. Kospiczewicz, 13. Bahri,
14. Pittavino ; 15. Missland. Entrés en jeu : Dolier, Schirck, Dominguez, Umpriani, Lavaux,
Williams, Seru et Prudhomme.

Entraîneurs : Régis Sigoire et Horacio San Martin.

 

Soyaux-Angoulême :  1. Farrance, 2. Bocchio, 3. Diakité ; 4. L. Morand, 5. Bellot ; 6. E. Morand, 8. Rougier (cap.), 7. Naud ; 9. Martin, 10. Gaumet ; 11. Ali, 12. Nabti, 13. Lombard, 14. Dubecq ; 15. Daguerre. Entrés en jeu : Guérin, Manukawera, Seuru, Bidi, Jeudi, Donias et Leclerc.