Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J8

NEVERS / VANNES

22 - 35

 

 

   

 

 

LES BRETONS, SANS DISCUSSIONS !


 

Vannes aurait fait taire le Pré-Fleuri, si celui-ci n’avait déjà été contraint au silence d’un huis clos. Dans le coup, une heure durant, Nevers a craqué ensuite, laissant les visiteurs filer vers leur sixième victoire consécutive.

 

Supériorité

L’USON a rechuté ! Après avoir effacé le faux pas à domicile face à Perpignan en l’emportant à Mont-de-Marsan, le XV azur et or s’est encore incliné sur sa pelouse. Devant des tribunes vides et dans une ambiance qui sied si mal aux spectacles rugbystiques, les Usonistes n’ont pu que constater la supériorité de Bretons, maîtres de leur sujet depuis le début de cette bizarre campagne 2020-2021.

 

Trois cocottes victorieuses

Les Bourguignons semblaient pourtant bien partis, les efforts de leur pack et les quelques offensives de leurs lignes arrière étant récompensés par deux essais sur des ballons portés, un grand classique maison cette saison. Mais, trahis par le pied de Tanguy Ménoret, ils laissèrent les Morbihannais dans le tempo. Et se firent rendre la pareille à la suite d’une quatrième pénaltouche de rang et l’expulsion temporaire de Jason Fraser.

 

La percée de La Gal

Le public se serait levé pour acclamer l’essai du jeune Ménoret, au soutien d’un Loïc Le Gal tranchant, après une belle combinaison en fond de touche. Et la transformation de Kilyan Jaminet, portant le score à 22-16 aurait déclenché les applaudissements et l’espoir de voir les Jaunets s’envoler.

 

Nevers étouffé

Hélas ! Tout le contraire se produisit. Une prise de judo de Josaia Raisuqe sur Pierre Pagès lui valut un séjour de dix minutes sur le banc. A la 60e’, Vannes ne demandait que ça...

Forts d’une mêlée dominatrice, les Bretons étouffèrent le paquet Nivernais pour mieux offrir le grand large à leurs trois-quarts. Quentin Dubreuil, bien servi par Branden Holder, Pagès, en filou, et Ambrose Curtis, arrachant le cuir des bras de Jaminet, plantèrent chacun un essai comme autant de clous dans le cercueil Neversois.

Dans le temps additionnel, ni Jaminet (en avant au moment d’aplatir) ni Janick Tarrit (un adversaire bloquant son ballon dans l’en-but) ne purent réduire le score. Et les Vannetais arrachèrent un dernier ballon des mains des Bourguignons.

 

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Canal + Sport)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Jaminet ; 14. Le Gal, 13. Loaloa, 12. Derrieux, 11. Raisuqe ; 10. Ménoret, 9. Guillaume Manevy (20. Urruty, 57e’) ; 7. Cotte (19. Kazubek, 65e’), 8. Fraser ; 6. Plataret (21. Fabrègue, 57e’) ; 5. Njewel  (18. Ceyte, 54e’), 4. Bradshaw (cap.) ; 3. Lolohea (23. Papidze, 45e’), 2. Hamel (16. Tarrit, 45e’), 1. Jordan Sénéca (17. Mataradze, 45e’). Non utilisé : 22. Naqiri.

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Abendanon ; 14. Dubreuil, 13. Holder, 12. Pauvert, 11. Curtis ; 10. Popelin, 9. Cazenave (20. Pagès, 52e’) ; 7. Iachizzi, 8. Edwards (cap.) ; 6. Bolenaivalu (18. Muarua, 58e’) ; 5. Picquette, 4. Marks ; 3. Tafili (23. Kite, 16e’-31e’ ; 52e’), 2. Leafa (16. Blanchard, 50e’), 1. Rémi Sénéca (17. Abraham, 50e’). Entrés en cours de jeu, 21. Hilsenbeck, 22. Burgaud et le 19.

 

 

 

Manager Jean-Noël Spitzer ; Entraîneurs  Gérard Fraser et Goulven Le Garrec.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

VANNES

 

ESSAIS 3 essais Fraser (9e’), Plataret (30e’), Ménoret (55e’) 4 essais Leafa (39e’), Dubreuil (66e’), Pagès (71e’), Curtis (76e’)
TRANSFORMATIONS 2 transformations (30e’, 55e’) Jaminet 3 transformations (3e’, 28e’, 44e’) POPELIN
PENALITES 1 pénalité (20e’) Jaminet 3 pénalités (3e’, 28e’, 44e’) POPELIN
DROPS    
   
Fraser (38e’), Raisuqe (60e’)  
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 30 Octobre, 20h45 – Stade du Pré-Fleuri. Vannes bat Nevers, 35-22 (15-13). Points-terrain : 4-0.

Évolution du score : 3-0 ; 3-5 ; 3-8 ; 6-8 ; 6-13 ; 6-15 ; 11-15 ; 13-15 ; 16-15 ; 16-20 ; 16-22 ; 21-22 ; 23-22 ; 28-22 ; 33-22 ; 35-22.

 

Arbitre : Flavien Hourquet (Occitanie). Juges de touche 1, Sylvain Desvaux ; de touche 2, Denios Daste. Arbitre vidéo : Laurent Scalfer. Arbitre 4, Benoît Lemonnier. Arbitre 5 : Mickaël Perrot.

 

Temps humide, pelouse en excellent état, éclairage parfait. Huis clos.

 

Match à huis clos