Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J6

NEVERS / PERPIGNAN

BD  22 - 25

 

 

   

 

 

À LA SAUCE CATALANE


 

Terry Philippart n’a toujours pas perdu au Pré-Fleuri. L’ex-Usoniste, désormais Usapiste, a pris part au succès inexorable des Catalans, en entrant en cours de deuxième période, lorsque son équipe s’accaparait doucement mais sûrement les commandes.

 

Raisuqe avait marqué

Les Jaunets pensaient pourtant bien maîtriser cette rencontre à l’étouffé. Dans la chaleur des fourneaux et la touffeur des packs, le jeu hypnotisant des Nivernais avait réduit à petit feu les ambitions catalanes.

A 16-6 aux agrumes, les Bourguignons pouvaient même regretter n’avoir pas plus rallongé la sauce. Leur mainmise avait poussé les visiteurs à une avalanche de fautes et l’arbitre à sortir dix minutes Piula Fa’asalele. L’avance aurait d’ailleurs mérité plus grande amplitude, si David Beun n’avait écrasé de son sifflet un coup de génie de Josaïa Raisuqe, funambule d’un essai de 100 mètres !

 

Merci Rudy

Mais, il va falloir s’y habituer, les arbitres vidéos ont tendance à s’assoupir dans le local qui leur est dédié au stade (trop chauffé ?). Nevers ne tourna donc qu’avec dix longueurs d’avance, un essai d’avants, bien entendu, et le pied droit de Shaun Reynolds ayant rempli les gamelles.

Les Perpignanais s’étaient cependant rappelés au bon souvenir des observateurs, un exploit défensif de Rudy Derrieux empêchant Lucas Dubois de refroidir le Pré-Fleuri, juste avant la pause.

 

Le travail de l'USAP

Deux buts de Reynolds (contre un de Ben Volavola) portèrent les locaux dans un confortable 22-9. Confortable mais trompeur comme un soutien gorge. L’heure de jeu approchant, avec son lot de moments décisifs, les expérimentés perpignanais ramenèrent leur fraise.

Un essai de Jean-Bernard Pujol, superbement servi par le Jaminet catalan, sonna la révolte occitane. Ce même Jaminet et son compère Volavola se chargèrent de convertir les pénalités qui, cette fois, sanctionnaient plus les Azur et Or que les Sang et Or.

 

Choix risqué

Dès la 66e minute, les troupes de Mathieu Acebes égalisèrent. Il suffit alors d’un mauvais choix nivernais, une pénaltouche à dix minutes du terme au lieu d’une tentative de pénalité, pour que la tambouille neversoise prenne le goût du brûlé.

Perpignan, en chef avisé, versa une cuillérée de sauce catalane sur ce plat que le maître-queux bourguignon n’avait pas su mijoter jusqu’au bout. Une pénalité limpide de Volavola se posa comme une cloche sur un mets délicieux… ou amer, selon que l’on soit Perpignanais ou Neversois.

 

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Canal + Sport)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Kylian Jaminet ; 14. Le Gal, 13. Naqiri (22. Herry, 62e’), 12. Derrieux, 11. Raisuqe ; 10. Reynolds (21. Ménoret, 75e’), 9. Cazenave (20. Guillaume Manevy, 14e’) ; 7. Cotte, 8. Fabrègue (cap.) ; 6. Plataret (19. Bastide, 66e’) ; 5. Ceyte, 4. Barjaud (18. Bradshaw, 24e’) ; 3. Papidze (23. Lolohea, 62e’), 2. Tarrit (16. Genevois, 40e’), 1. Mataradze (17. Sénéca, 55e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Melvyn Jaminet ; 14. Pujol, 13. Acebes (cap.), 12. Étienne (21. Rodor, 53e’), 11. Dubois (22. Lucas, 54e’) ; 10. Volavola, 9. Deghmache ; 7. Eru (18. Roussel, 62e’), 8. Faleafa (20. Lemalu, 53e’) ; 6. Château (7. Eru, 74e’) ; 5. Fa’asalele, 4. Labouteley (19. Chouly, 50e’) ; 3. Kubriashvili (16. Philippart, 64e’), 2. Geli, 1. Lotrian (17. Walker, 46e’). Non utilisé : 23. Fakatika.

 

 

 

Directeur sportif Christian Lanta ; Entraîneur des avants Perry Freshwater, entraîneur des arrières Patrick Arlettaz.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

PERPIGNAN

 

ESSAIS 1 essai Cotte (10e’) 1 essai Pujol (58e’)
TRANSFORMATIONS 1 transformation Reynolds 1 transformation Volavola
PENALITES 5 pénalités (2e’, 6e’, 34e’, 44e’, 52e’) Reynolds 6 pénalités Volavola (23e’, 38e’, 46e’, 73e’),
Melvyn Jaminet (62e’, 66e’)
DROPS    
   
  Fa’asalele (9e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Jeudi 15 Octobre, 20h45 – Stade du Pré-Fleuri. Perpignan bat Nevers, 25-22 (6-16). Points-terrain : 4-1.

Évolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 11-0 ; 13-0 ; 13-3 ; 16-3 ; 16-6 ; 19-6 ; 19-9 ; 22-9 ; 22-14 ; 22-16 ; 22-19 ; 22-22 ; 22-25.

 

Arbitre : David Beun (Provence-Alpes-Côte-d’Azur). Juges de touche 1, Nicolas Datas ; de touche 2, Norbert Roche. Arbitre vidéo : Philippe Bonhoure. Arbitre 4, Fabrice Belghoul. Arbitre 5 : Loïc Bricout.

 

Soirée fraîche et humide, pelouse en excellent état, éclairage parfait.

 

4 186 spectateurs