ESPOIRS

Phase Aller - J2

NEVERS / BIARRITZ

BO  27 - 15

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES JEUNES ONT DÉJÀ DU CARACTÈRE

 

Sous une pluie continue, les Espoirs Neversois n’ont pas renoncé à leurs ambitions dans le jeu pour battre Biarritz avec le bonus offensif, hier (27-15).

 

Il en fallait du caractère pour affronter à la fois la belle équipe de Biarritz, annoncée comme l’une des favorites de la poule de qualification, et les conditions météo exécrable alternant entre une pluie battante et une pluie abondante… Les Espoirs Neversois ont finalement fait mieux que ça, en s’imposant avec le bonus offensif (27­15), grâce à quelques beaux mouvements d’ampleur où la maîtrise technique a permis de limiter les pertes de balles, rendues inévitables par la pluie.

La première mi-­temps se limitait à un duel de buteur, Laporte profitait du dynamisme de ses avants, sur ballon porté ou dans les rucks, pour répondre à Colombié, qui avait notamment bonifié la domination en mêlée fermée de son pack.

Avec trois points de retard à la pause (6-­9), les Neversois n’avaient jamais été vraiment mis en jeu mais avaient déjà montré quelques intentions dans le jeu, ne se montrant pas trop restrictifs malgré les conditions. Une ambition qui fut payante dès la reprise quand une combinaison en première main et un retour intérieure envoyaient Missland dans les 22 m.

L’arrière Neversois n’avait plus qu’à décaler son ailier Pittavino pour le premier essai de la rencontre(13­-9, 42’). Ne voulant pas être en reste, les avants prenaient la suite.

Après plusieurs beaux ballons portés en première période, ils emportaient les Biarrots sur 20m et Bressolin plongeait dans l’en­ but (20-­12, 48’).

Une nouvelle action d’envergure envoyait Missland derrière la ligne, mais la dernière passe de son capitaine Alberto était en­ avant et privait l’USON du bonus offensif (65’). L’arrière Neversois allait pourtant avoir sa revanche peu detemps après. Biarritz attaquait la ligne des 22m mais la défense Nivernaise tenait bon et Dolier arrachait le ballon et relançait.

Le talonneur trouvait ensuite Missland à hauteur et l’arrière accélérait sur 70m pour marquer un essai encontre qui pliait la rencontre et offrait le bonus à Nevers (27­-15, 73’). Les jeunes Nivernais, sur une dernière mêlée enfoncée, montraient encore leur caractère, peut-­être un peu débordant, dans une bagarre générale qui valait un carton rouge à un joueur de chaque camp, dont le deuxième ligne sud­africain Ferreira côté USON.

 

Vincent Darbeau

Le Journal du Centre

 

 


 

SERMOISE-SUR-LOIRE - Stade du Pré-Fleuri. Nevers-Biarritz, 27-15 (6-9). Bonus offensif pour Nevers.

 

Arbitre : Ludovic Legendre.

 

Pour Nevers :   3 essais de Pittavino (42’), Bressolin (48’) et Missland (73’) ; 3 transformations de Laporte ; 2 pénalités de Laporte (18' et 33’).

Carton jaune : Alberto (28’). Carton rouge : Ferreira (79’).

 

Pour Biarritz :  5pénalités de Colombié (9', 23', 29', 46' et 55’).

Carton jaune : Carella (48’). Carton rouge: Girlando (79’).

 

Nevers :  1.  Bresolin, Dolier, Yilmaz Prudhomme, Ferreira-Fernandez Gil, Gascou, Alberto (cap.), Macia, Laporte, Wallraf, Faucher, Bahri, Pittavino, Missland.

Remplaçants : Walsh, Fekir, Gassama, Trinques, Lavaux, Kospiczewicz, Grataloup, Jones.

Entraîneurs : Régis Sigoire et Horacio San Martin.