Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J4

NEVERS / ANGOULÊME

BO  25 - 12

 

 

   

 

 

LA VIDÉO FONCTIONNAIT…


 

Frustrés, la semaine passée à Provence, d’avoir vu leurs adversaires terminer à égalité numérique alors que l’arbitrage vidéo aurait dû conduire à l’expulsion d’un Aixois, dès la 6e minute, les Neversois ont, cette fois, pu vérifier à quel point un œil affûté derrière son écran pouvait rendre justice. Le carton rouge, reçu par Ole Avei, a sorti une belle épine du pied des Nivernais, jusqu’alors englués dans le piège charentais.

 

Réveil tardif

Privés de leur talonneur, à la 52e’ et pour le restant de la soirée, les visiteurs menaient pourtant encore peu après l’heure de jeu, face à des Bourguignons atones et manquant cruellement de vitesse.

Au bord du précipice, les troupes de Xavier Péméja se réveillèrent enfin et Nemo Roelofse se trouva à la conclusion d’une action d’envergure pour inscrire le premier des siens.

 

Lolo imite Nemo

Passés devant grâce à la transformation de Shaun Reynolds, les Jaunets enfoncèrent un deuxième clou dans la cuirasse Angoumoisine. David Lolohea respecta la tradition des essais d’avants Nivernais, en cet exercice 2020-2021. A 18-12, la menace adverse existait encore mais l’on sentait les locaux prendre nettement l’ascendant.

 

Hugo à fond

Un peu vernis, les Azur et Or ne subirent pas les conséquences, à la 76e’, d’une touche non trouvée par Reynolds puisque sur la mêlée qui suivit, et qu’ils emportèrent, Hugo Fabrègue piqua un sprint d’ailier pour s’arracher dans l’axe sur plus de cinquante mètres et surprendre une défense dépassée.

Une petite frayeur plus tard pour conserver cet inespéré bonus offensif, les Neversois purent pousser un grand ouf de soulagement au dernier coup de sifflet de Monsieur Boyer.

 

  

Ovalien Dupré

(à partir des images de Rugby +)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Jaminet ; 14. Le Gal, 13. Naqiri, 12. Bolakoro (22. Herry, 7e’), 11. Blanc ; 10. Reynolds, 9. Cazenave (20. Guillaume Manevy, m.t.) ; 7. Cotte (21. Plataret, 48e’), 8. Fabrègue (cap.) ; 6. Fraser ; 5. Ceyte, 4. Barjaud (18. Bradshaw, 52e’) ; 3. Roelofse (17. Papidze, 65e’), 2. Tarrit (16. Hamel, 60e’), 1. Sénéca (23. Lolohea, m.-t.). Non utilisé : 19. Ménoret.

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Laforgue (22. Even, 56e’) ; 14. Velten (23. Berthaud, 34e’-45e’ ; 16. Bruté de Remur, 53e’), 13. Pehau, 12. Willison (21. Mau, 29e’-m.t.), 11. Lafitte ; 10. Noble, 9. Ayestaran (20. Rubio, 63e’) ; 7. Belzons (cap.), 8. Copeland, 6. Boutin (19. Witt, 51e’) ; 5. Nabou (18. Vaai, 69e’), 4. Gay ; 3. Halavatau (23. Berthaud, 65e’), 2. Avei, 1. Vartanov (17. Goginava, 40e’+1).

 

 

 

Manager et entraîneur des avants Adrien Buononato, entraîneur des arrières Mirco Bergamasco.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

ANGOULÊME

 

ESSAIS 3 essais Roelofse (64e’), Lolohea (68e’), Fabrègue (78e’)  
TRANSFORMATIONS 2 transformations (64e’, 78e’) Reynolds  
PENALITES 2 pénalités (6e’, 54e’) Reynolds 4 pénalités Noble (18e’, 20e’, 57e’, 62e’)
DROPS    
   
  Halavatau (33e’)
  Avei (52e’)

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 25 Septembre, 19h – Stade du Pré-Fleuri. Nevers bat Soyaux-Angoulême, 25-12 (3-6). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 3-0 ; 3-3 ; 3-6 ; 6-6 ; 6-9 ; 6-12 ; 11-12 ; 13-12 ; 18-12 ; 23-12 ; 25-12.

 

Arbitre : Stéphane Boyer (Occitanie). Juges de touche 1, Pierre Bru ; de touche 2, Fabrice Hand. Arbitre vidéo : Patrick Dellac. Arbitre 4, Mathieu Sassatelli. Arbitre 5 : Christophe Bouillet.

 

Belle soirée mais fraîche, pelouse en excellent état, éclairage parfait.

 

3 667 spectateurs