Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J2

NEVERS / VALENCE ROMANS

BO  33 - 11

 

 

   

 

 

LES FLEURS DU MAUL


 

Nevers n’a pas fait dans la dentelle. Face à une formation de Valence-Romans désormais calibrée aux joutes du Pro D2, les Nivernais ont conquis une victoire bonifiée à la force de leur paquet d’avants, auteur des cinq essais jaunes et bleus de la soirée.

 

Patience

En accueillant les Drômois, sauvés du couperet par le confinement, la saison passée, les Jaunets se doutaient bien que ceux-ci avaient su tirer les leçons d’un exercice de bleusailles, sans redescente automatique. Leur succès, en ouverture de cette campagne 2020-2021, face à Colomiers avait servi d’avertisseur. Alors les troupes de Xavier Péméja s’armèrent de patience pour construire leur euphorie finale.

 

L'art de la pénaltouche

Avec une charnière juvénile et seulement deux étrangers, le XV de départ des Azur et Or ne manqua pourtant pas de couardise. Dès la sixième minute, une pénaltouche généra un maul qui s’écroula dans l’en-but visiteur… en vain. Qu’importe, Nevers décida de remettre le couvert pour, cette fois-ci, la réussite de Luka Plataret. Loïc Le Gal, imprécis, ne convertit pas la transformation, signe d’une relative faiblesse de lui et ses successeurs dans ce domaine.

 

La patte Tuculet

Souvent à la limite, comme le prouvèrent les cartons jaunes brandis aux nez des centres Akuila Tabualevu et Callum Wilson, les hommes de Valence-Romans s’accrochèrent. Un magnifique mouvement, à l’origine et à la passe décisive desquels se trouva l’arrière Segundo Tuculet offrit aux Drômois leur seul essai de la partie, mais quel essai !

 

A l'usure

Bien emmenés par Guram Papidze et Plataret, devant, et guidés par le prometteur Tanguy Ménoret, les Bourguigons se détachèrent enfin de ce collant adversaire, juste avant la 50e’. Une charge de Jordan Sénéca symbolisa la lente mais inexorable échappée des Nivernais.

Au total, ces derniers inscrivirent quatre essais copiés-collés et un cinquième, de pénalité, que leur donna une mêlée ragaillardie notamment par les entrées de David Lolohea et Nemo Roelofse.

Mission et besace remplies, les Usonistes vont pouvoir préparer leur prochain obstacle, un voyage à Provence, invaincu après deux sorties.

 

  

Ovalien Dupré

(à partir des images de Rugby +)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Le Gal (22. Jaminet, 52e’) ; 14. Blanc, 13. Herry  (21. Naqiri, 66e’), 12. Derrieux, 11. Bonvalot ; 10. Ménoret (20. Vuillemin, 39e’-m.t., 59e’), 9. Guillaume Manevy ; 7. Cotte, 8. Fabrègue (cap.) (6. Plataret, 69e’) ; 6. Plataret (19. Jean-Baptiste Manevy, 59e’) ; 5. Ceyte, 4. Bradshaw (18. Barjaud, 59e’) ; 3. Papidze (23. Roelofse, 52e’), 2. Tarrit (16. Hamel, 59e’), 1. Sénéca (17. Lolohea, 52e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Tuculet ; 14. Sawailau, 13. Tabualevu (22. Lacour, 59e’), 12. Wilson, 11. Codjo ; 10. Javaux (21. Lorée, 48e’), 9. Sanga (20. Faure, 59e’) ; 7. Dougall (2. Humbert, 77e’), 8. Saili ; 6. Armary (cap.) (19. N’Diaye, 52e’) ; 5. Vuagnat, 4. Uys (18. Hannoyer, 32e’) ; 3. Burduli (23. Kakauridze, 55e’), 2. Humbert (16. Colliat, 55e’), 1. Royer (17. Zouhaïr, 55e’).

 

 

 

Manager général Johann Authier ; entraîneur des avants Grégory Tournayre, entraîneur des arrières Jean-François Coux.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

VALENCE ROMANS

 

ESSAIS 5 essais Plataret (7e’), Papidze (31e’), Tarrit (51e’), Hamel (65e’), de pénalité (73e’) 1 essai Dougall (30e’)
TRANSFORMATIONS 1 transformation de pénalité (73e’)  
PENALITES 2 pénalités Ménoret (17e’, 28e’) 2 pénalités Javaux (13e’, 48e’)
DROPS    
   
  Tabualevu (16e’), Wilson (37e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 11 septembre, 19h – Stade du Pré-Fleuri. Nevers bat Valence-Romans, 33-11 (16-8). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 5-0 ; 5-3 ; 8-3 ; 11-3 ; 11-8 ; 16-8 ; 16-11 ; 21-11 ; 26-11 ; 33-11.

 

Arbitre : Laurent Milotte (Île-de-France). Juges de touche 1, Jérémy Rozier ; de touche 2, Walter Prache. Arbitre vidéo : Éric Gauzins. Arbitre 4, Joffrey Gauzins. Arbitre 5 : Nicolas Bregand.

 

Beau temps doux, pelouse impeccable, éclairage (en deuxième période) parfait.

 

3 423 spectateurs