Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J16

BEZIERS / NEVERS

17 - 44  BO

 

 

    

 

 

LA GALETTE DÉVORÉE !


 

 

Les Neversois ont démarré l’année en fanfare. Dans l’antre de Béziers, ils ont signé un de leurs plus grands exploits. Morts de faim, adroits, virevoltants, précis en touche, solides en mêlée, agressifs en défense, ils ont étouffé les Héraultais tout en maîtrisant la partie comme rarement. Cinq jours après l’Épiphanie, les Jaunets ont dévoré la galette et récolté la fève. Au bout, une victoire bonifiée qui place l’USON dans les six premiers… pour la première fois de l’exercice.

 

Jaminet à la conclusion

Dans la foulée d’une offensive biterroise où Kylian Jaminet fut pénalisé et où JérÖme Porical ne trouva pas le chemin des perches, les Nivernais développèrent une première attaque pleine de promesses. Sur la deuxième, une charge dans l’axe profond de Thomas Ceyte donna le ton. Joris Cazenave au relais, constitua le détonateur d’une partition jouée à la perfection et conclue par… Jaminet. Zack Henry prolongea l’euphorie Azur et Or en transformant cet essai chaloupé.

 

Harcèlement défensif

L’ouvreur anglais ajouta trois unités, l’artificier local se contentant, lui, des miettes d’une pénalité. Harcelés par des Bourguignons pluriactifs en défense et s’acharnant à perturber le jeu local, notamment grâce à des montées inversées de bon aloi, les Biterrois ne purent s’extraire des mailles du filet. Et à un de moins, le pilier Francisco Fernandes ayant reçu un carton jaune pour une faute sur Tornike Mataradze, ils plièrent une nouvelle fois. Après un maul dominateur et des coups de boutoir d’Hikawera Elliot et de David Lolohea, c’est Hugues Bastide, parfaitement alerté par Cazenave, qui pointa dans l’en-but.

 

Du très grand Zack

3-17 à la pause, le public de Raoul-Barrière attendait une réaction au retour des vestiaires. Il allait assister à un festival niverno-britannique. Henry en feu offrait au capitaine Neversois le plaisir d’un doublé, synonyme, à ce moment-là, de bonus offensif. Incroyable !

Son homologue Biterrois Jonathan Best enlevait ce point supplémentaire de la besace visiteuse mais ce ne fut que temporaire. Quatre minutes plus tard, une énorme action nivernaise, sur laquelle quasiment tous les joueurs touchèrent l’ovale, se termina par un nouvel éclair d’Henry, enluminé par Maxence Barjaud. Encore quatre minutes, et ce fut au tour d’Elliot de magnifier le travail de son pack. 10-41, cinq essais à un, l’exploit était immense et n’était pas remis en question malgré le second essai des Héraultais, signé Karl Wilkins.

Si Lolohea écopa d’un carton jaune, son troisième de la saison, qui le privera du déplacement à Vannes, Vendredi, Nevers demeura maître en Biterre, Nicolas Vuillemin, remplaçant d’un Zack Henry trois étoiles, patientant jusqu’à la sirène pour clore la marque.

 

 

Ovalien Dupré

(à partir des images d'Eurosport Player)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Porical (22. Bérard, 59e’) ; 14. Douglas, 13. Williams, 12. Veau, 11. Rawaca ; 10. Latorre (21. Dreuille, 48e’), 9. Munilla (20. Pic, 64e’) ; 7. Best (cap.), 8. Wilkins, 6. Barrère (1. Manukula, 44e’) ; 5. Maamry (18. Tuineau, 51e’), 4. Desroche (19. Meafua, 51e’) ; 3. Hagan (23. Arroyo, 33e’), 2. Pinto Ferrer (16. Marco Pena, 51e’), 1. Manukula (17. Fernandes, 33e’-71e’).

 

 

 

Manager David Aucagne, entraîneur des avants Gabriel Bocca, entraîneur des arrières Sébastien Logerot.

15. Jaminet ; 14. Blanc, 13. Herry (22. Bolakoro, 55e’), 12. Derrieux, 11. Zebango ; 10. Henry (21. Vuillemin, 64e’), 9. Cazenave (20. Faleali’i, 62e’) ; 7. Bastide (cap.) (8. Manevy, 76e’), 8. Manevy (19. Fabrègue, 59e’), 6. Cotte ; 5. Ceyte, 4. Barjaud (18. Bradshaw, 59e’) ; 3. Philippart (23. Kaikatsishvili, 59e’), 2. Elliot (16. Elliot, 64e’), 1. Mataradze (25. Lolohea, 38e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

BÉZIERS

NEVERS

 

ESSAIS 2 essais Best (54e’), Wilkins (67e’) 5 essais Jaminet (7e’), Bastide ( 39e’, 41e’), Barjaud (58e’), Elliot (62e’)
TRANSFORMATIONS 2 transformations Porical (54e’), Dreuille (67e’)  5 transformations Henry 
PENALITES 1 pénalité Porical (20e’) 3 pénalités Henry  (14e’, 49e’) ; Vuillemin (80e’ + 1)
DROPS    
   
Fernandes (38e’), Douglas (42e’) Ceyte (47e’), BASTIDE 66e), Lolohea (77e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

BÉZIERS – Vendredi 10 Janvier, 20h – Stade Raoul-Barrière. Nevers bat Béziers, 44-17 (17-3). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 0-5 ; 0-7 ; 0-10 ; 3-10 ; 3-15 ; 3-17 ; 3-22 ; 3-24 ; 3-27 ; 8-27 ; 10-27 ; 10-32 ; 10-34 ; 10-39 ; 10-41 ; 15-41 ; 17-41 ; 17-44.

 

David Beun (Provence-Alpes-Côte-d’Azur). Juges de touche 1, Frédéric Masse ; de touche 2, Christian Coussan ; d’en-but 1, Jean-Marc Tartini ; d’en-but 2, Vincent Lacaille. Arbitre 4 : Christophe Montagnani. Arbitre 5 : Frédéric Diaz.

 

Temps doux et sec, vent léger, pelouse en bon état.