Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J14

MONT-DE-MARSAN / NEVERS

BD  6 - 11

 

 

    

 

 

TEMPÊTE DE JOIE !


 

 

Sur une herbe parfois gorgée d’eau et dans la tempête, Nevers a signé un exploit en s’imposant avec lucidité et courage sur une équipe de Mont-de-Marsan piégée par les éléments et des visiteurs revanchards.

Un mathématicien qui aurait pris en compte la défaite Nivernaise, dans son antre du Pré-Fleuri, une semaine auparavant, et, dans le même temps, un quasi exploit des Montois chez le leader Oyonnax, n’aurait jamais résolu, même en tenant compte de la vitesse du vent et du poids de la pluie, l’équation comme surent le faire les Jaunets.

 

Dextérité

Éole face à eux en première période, les Bourguignons subirent rapidement la domination de Landais bien emmenés par l’ailier Teiva Jacquelain. Mais après l’ouverture du score par Christophe Loustalot, ils commencèrent à se signaler. D’abord sur un ballon-porté maison dont la continuité s’arrêta avec un en-avant de Romaric Camou, auteur d’une percée solitaire.

Zack Henry, déplacé à l’arrière, et Kylian Jaminet, sur l’aile gauche, se chargèrent, au prix d’une dextérité indispensable à ce genre de rencontre où les botteurs d’en face vous sollicitent à tire-larigot, de capter tous les ballons, trouvant des touches courtes mais précieuses. D’autant que les lancers landais furent catastrophiques !

 

Cache ballon

Les locaux perdaient même, sur carton jaune, leur arrière Wame Naituvi, coupable d’un placage dangereux sur un Hugo Fabrègue très à l’aise dans le combat. En supériorité numérique jusqu’à la pause, les troupes de Xavier Péméja s’enhardirent. François Herry fendit la foule et le mouvement se poursuivit sur le côté droit où Hikawera Elliot joua les funambules. Feinte de passe, accélération, passe au pied mais la tentative du talonneur all-black ne put être récupérée par Camou.

Dans la foulée, le vent joua un mauvais tour aux Neversois, hors jeu à la réception d’une chandelle d’Henry, et Loustalot doubla la mise.

A 6-0, le chat était maigre côté Montois, d’autant que les Nivernais cachèrent le cuir jusqu’à la pause.

 

Vendredi 13... intéressant

Quarante minutes allaient donc dérouler leur tapis de certitudes devant Hugues Bastide et ses copains. Appuyés par le vent, cette fois, ils recollaient à leurs hôtes, Elliot plantant l’ovale en terre promise à l’issue d’un maul dévastateur.

Acculés dans les cordes, les Landais finissaient par craquer, Maselino Paulino contrariant irrégulièrement une nouvelle avancée azur et or. Nicolas Vuillemin donnait deux unités d’avance aux siens, juste à l’heure de jeu.

Les Jaunets tenaient leur proie. Une fulgurance Vuillemin – Henry - Bradshaw et Camou échouait d’un rien, petit côté. Puis un placage illicite sur Janick Tarrit offrit à Nicolas Vuillemin l’occasion de convertir un deuxième but, à deux minutes du terme.

6-11, la victoire semblait ne plus pouvoir échapper aux Neversois mais le Stade Montois, enfin dans le camp adverse, eut deux pénaltouches à négocier. Heureusement pour le camp Nivernais, la seconde fut sanctionnée pour un écran et Vuillemin libéra l’allégresse de ses équipiers en envoyant l’olive dans les tribunes de Guy-Boniface.

 

 

Ovalien Dupré

(à partir des images d'Eurosport Player)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Naituvi ; 14. Jacquelain (22. Cappiello, 31e’)

, 13. Torfs, 12. Seguret, 11. Cabannes ; 10. Gelin (21. Gerber, 60e’), 9. Loustalot (cap.) (20. Ormaechea, 58e’) ; 7. Brethous (19. Tastet, 53e’), 8. Manu, 6. Brayer ; 5. Cedaro, 4. Damiani (18. Paulino, 53e’) ; 3. Negrotto (23. Laval, 53e’), 2. Latterrade (16. David, 53e’), 1. Muzzio (17. Innocente, 62e’).

 

 

 

Manager général David Darricarrère ; entraîneur des avants David Auradou.

15. Henry ; 14. Jaminet, 13. Paris, 12. Herry (22. Derrieux, 57e’), 11. Camou ; 10. Vuillemin, 9. Urruty (21. Berger, 75e’) ; 7. Bastide (cap.) (19. Quercy, 64e’), 8. Fabrègue (20. Manevy, 73e’), 6. Cotte ; 5. Ceyte, 4. Barjaud (18. Bradshaw, m.-t.) ; 3. Philippart (23. Kaikatsishvili, 53e’), 2. Elliot (16. Tarrit, 70e’), 1. Curie (17. Mataradze, 53e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

MONT-DE-MARSAN

NEVERS

 

ESSAIS   1 essai Elliot (43e’)
TRANSFORMATIONS    
PENALITES 2 pénalités Loustalot (7e’, 37e’) 2 pénalités Vuillemin (60e’, 78e’)
DROPS    
   
Naituvi (31e’)  
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

MONT-DE-MARSAN – Vendredi 13 Décembre, 20h – Stade Guy-Boniface. Nevers bat Mont-de-Marsan, 6-11 (6-0). Points-terrain : 1-4.

Évolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 6-5 ; 6-8 ; 6-11

 

Arbitre : Cédric Clavé (Occitanie). Juges de touche 1, Loïc Frayssinet ; de touche 2, Christophe Bats ; d’en-but 1, Frédéric Cambou ; d’en-but 2, David Laborie. Arbitre 4 : Anthony Mercapide. Arbitre 5 : Julien Villenave.

 

Temps froid et pluvieux, vent très fort, pelouse se dégradant.