Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J11

NEVERS / VALENCE ROMANS

BO   36 - 6

 

 

   

 

 

EN SE FRISANT PRESQUE LES MOUSTACHES


 

 

Pour faire honneur au mouvement Movember, qui consiste à ce que les hommes se laissent pousser la moustache tout un mois afin de sensibiliser l’opinion aux maladies masculines, les Neversois ont passé une soirée (presque) tranquille, s’imposant largement aux dépens des Drômois de Valence-Romans.

Tout ne se révéla cependant pas si simple pour les Nivernais, souvent contrariés par le plan élaboré par les visiteurs pour éviter une correction en déplacement.

 

Du Kaik en entrée

Partis pour donner du rythme dès le coup d’envoi, les Jaunets poussèrent leurs adversaires à la faute. Josaïa Raisuqe avait déjà provoqué la sortie prématurée du centre Jonathan Quinnez, venu percuter le roc fidjien, et faillit inscrire son premier essai de la saison mais l’offrande de Kylian Jaminet fut jugée en avant.

Qu’importe, l’USON déverrouilla le planchot, Ilia Kaikatsishvili s’extrayant d’un regroupement pour planter le cuir derrière la ligne. Zack Henry ajouta deux points en transformant mais Nevers se mit en difficulté dès le renvoi, Stéphane Bonvalot mordant la ligne de touche d’un rien.

 

Jaminet, cravate et chapeau

Lucas Chouvet en profita pour convertir la première pénalité en faveur des siens puis lança une belle offensive plein axe, où Alexis Armary perfora la défense locale. Le coup de pied à suivre de l’ouvreur des Damiers, en prolongement de l’action, fut récupéré par Jaminet. La relance de l’arrière neversois s’arrêta net sur une cravate de Jean-Blaise Lespinasse. A la surprise générale, cette agression ne valut pas plus qu’un carton jaune à son auteur. Suffisant cependant pour que Jaminet aille à dame, bien servi par Nasoni Naqiri qui, malheureusement, se blessa à la jambe droite en même temps.  

 

Raisuqe, enfin !

Décidément à la peine, les Drômois se retrouvèrent rapidement de nouveau à quatorze, leur demi de mêlée Nicolas Faure se rendant coupable d’un en-avant volontaire. Kaikatsishvili, encore lui, signa le bonus offensif des Azur et Or, dès la 33e’. Juste avant la pause, Chouvet ramena ses couleurs à onze unités (17-6).

Après une dernière frayeur née d’une touche rapidement jouée entre Youri Mège et Jérémy Scalese, à la 58e’, Nevers finit pas s’envoler. Une attaque où Bonvalot vint créer un surnombre bienvenu, permit à Jaminet de décaler Raisuqe pour, enfin, son premier essai de la saison, sous les vivats du public. Rudy Derrieux, toujours aussi précieux dans le jeu, se chargea de la transformation.

Il récidiva après le plongeon victorieux dans l’en-but de Frédéric Urruty mais manqua la cible après la deuxième réalisation de Jaminet, en conclusion d’un mouvement splendide des trois-quarts. Une peccadille au regard du score final, 36-6, et surtout du point de bonus offensif qui accompagne ce net succès.

 

 

Ovalien Dupré 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Jaminet ; 14. Raisuqe, 13. Naqiri (22. Herry, 29e’), 12. Derrieux, 11. Bonvalot ; 10. Henry (21. Urruty, 59e’), 9. Faleali’i ; 7. Bastide (cap.) (19. Fabrègue, 55e’), 8. Fraser ; 6. Gibouin (20. Théophile Cotte, 64e’) ; 5. Ceyte (25. Njewel, 55e’), 4. Bradshaw ; 3. Kaikatsishvili (23. Philippart, 59e’), 2. Genevois (16. Tarrit, 64e’), 1. Sénéca (17. Mataradze, 52e’).

 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Vaffier (22. Javaux, 65e’) ; 14. Mège, 13. Quinnez (20. Scalese, 3e’ ; 15. Vaffier, 76e’), 12. Leaana, 11. Uyen ; 10. Chouvet, 9. Faure (21. Faltrept, 46e’) ; 7. Bahraoui (19. Dougall, 59e’), 8. Souquet (4. Lespinasse, 65e’) ; 6. Armary ; 5. Leandre Cotte, 4. Lespinasse (18. Martin, 52e’) ; 3. Sharashidze (23. Balust, 55e’), 2. Colliat (cap.) (SN. Humbert, 55e’), 1. Iapteff (17. Royer, 46e’).

 

 

 

Manager général Johann Authier ; entraîneur des avants Grégory Tournayre, entraîneur des arrières Jean-François Coux.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

VALENCE ROMANS

 

ESSAIS 6 essais Kaikatsishvili (14e’, 33e’), Jaminet (27e’, 77e’), Raisuqe (63e’), Urruty (67e’)  
TRANSFORMATIONS 3 transformations Henry (14e’), Derrieux (63e’, 67e’)  
PENALITES   2 pénalités Chouvet (19e’, 40e’ + 1)
DROPS    
   
  Lespinasse (20e’), Faure (32e’)
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 15 Novembre, 20h – Stade du Pré-Fleuri. Nevers bat Valence-Romans, 36-6 (17-6). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 5-0 ; 7-0 ; 7-3 ; 12-3 ; 17-3 ; 17-6 ; 22-6 ; 24-6 ; 29-6 ; 31-6 ; 36-6.

 

Arbitre : Thomas Chèreque (Auvergne-Rhône-Alpes). Juges de touche 1, David Beun ; de touche 2, Ghyslain Elias ; d’en-but 1, Damien Pscheidt ; d’en-but 2, Laurent Romeo. Arbitre 4 : Quentin Vandegught. Arbitre 5 : Nicolas Bregand.

 

Temps humide et froid, pelouse un peu grasse, éclairage parfait.

5 886 spectateurs.