Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J10

PROVENCE / NEVERS

15 - 8

 

 

   

 

 

 

CA LAISSE PERPLEXE...


 

 

Les santons de Provence peuvent dormir en paix. Trois lancers en touches mis à part, les visiteurs neversois n’ont rien volé dans le stade Maurice-David, même pas un point de bonus défensif qui se refusa à eux lors d’un final en trompe l’œil.

Le groupe azur et or, largement remanié après le succès du Pré-Fleuri aux dépens de Perpignan, puisque seul le pilier droit Nemo Roelofse signait-là une deuxième titularisation en suivant, a fortement déçu loin de ses bases.

 

Méconnaissables

Dans un registre pâle comme une lune ennuagée, la première période concentra tous les problèmes que rencontrent les Nivernais en déplacement. Hormis les ballons pris à l’alignement provençal, par Maxence Barjaud et Christian Njewel, notamment, rien ne fonctionna. De l’en-avant de Fred Quercy à la réception du coup d’envoi, à la troisième pénalité réussie par l’arrière Florent Massip, juste avant le repos, les Usonistes furent méconnaissables.

Il y eut bien quelques charges de Roelofse et une activité défensive de chaque instant de Théophile Cotte, mais cela se révéla insuffisant, d’autant que Nicolas Vuillemin, à la demi-heure, manqua une occasion de réduire la marque.

 

Soubresaut

En face, sans être plus brillants mais en se montrant plus efficaces en mêlée, les coéquipiers de l’ex-Usoniste Andrzej Charlat, omniprésent face à ses anciens compagnons, gardèrent à distance des adversaires sans solutions.

Le salut sembla venir d’un coup d’accélérateur, dès la reprise, lorsque, enfin, le cuir vola jusqu’à l’aile gauche où Conor Trainor tenta de déborder mais l’action fit long feu. Et Vuillemin puis Loïc Le Gal, trop maladroits face aux perches, ne purent débloquer le compteur jaune et bleu. Il fallut l’entrée de Zack Henry pour que son pied gauche fasse mouche, une minute après son entrée sur le terrain.

 

Essai pour du beurre

Menés 9-3, les Jaunets, qui reculaient beaucoup trop en attaquant pour espérer perturber la défense locale, subirent encore la précision à 100 % du botteur provençal. A 15-3, un maul pour l’honneur donna le feu vert d’une action terminée en bout d’aile, où Stéphane Bonvalot parvint à marquer malgré le placage désespéré de Massip. En coin, la transformation de Zack Henry pouvait offrir un bonus inespéré. Seulement, l’ovale botté par l’ouvreur anglais s’écrasa sur le poteau droit comme une fin de non recevoir.

 

 

 

Ovalien Dupré

(à partir des images d'Eurosport Player)

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Massip ; 14. Charlat, 13. Brousse, 12. Burotu, 11. Narumasa (22. Zambelli, 79e’) ; 10. Sola, 9. Dufau ; 7. Guiry (20. Luafutu, 60e’), 8. Edwards (cap.) (19. Malet, 56e’), 6. Annetta (8. Edwards, 74e’) ; 5. Kbaier (18. Mondoulet, 50e’), 4. Lockley (5. Kbaier, 56e’) ; 3. Loukia (23. Montes, 52e’), 2. Forbes (16. Jammes, 58e’), 1. Ishchenko (17. Soave, 67e’). Non utilisé : 21. Munro.

 

 

 

Manager général Fabien Cibray ; entraîneur des avants James Coughlan.

15. Le Gal ; 14. Zebango, 13. Trainor (22. Herry, 61e’), 12. Bolakoro, 11. Bonvalot (22. Herry, 34e’-40e’) ; 10. Vuillemin (21. Henry, 48e’), 9. Cazenave (20. Urruty, 67e’) ; 7. Quercy (cap.) (5. Njewel, 63e’-75e’), 8. Fabrègue (19. Manevy, 56e’), 6. Cotte ; 5. Njewel (18. Ceyte, 53e’), 4. Barjaud (8. Fabrègue, 67e’ ; 5. Njewel, 76e’) ; 3. Roelofse (23. Philippart, 40e’-m.-t. ; 61e’), 2. Tarrit (16. Maury, 50e’), 1. Sénéca (25. Lolohea, 53e’).

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

PROVENCE

NEVERS

 

ESSAIS   1 essai Bonvalot (78e’)
TRANSFORMATIONS    
PENALITES 5 pénalités Massip (5e’, 14e’, 40e’ + 1, 56e’, 75e’) 1 pénalité Henry (49e’)
DROPS    
   
   
   

 

 

LES INFOS EN PLUS

AIX-EN-PROVENCE – Vendredi 8 Novembre, 20h – Stade Maurice-David. Provence bat Nevers, 15-8 (9-0). Points-terrain : 4-0.

Évolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 9-0 ; 9-3 ; 12-3 ; 15-3 ; 15-8.

 

Arbitre : Nicolas Datas (Occitanie). Juges de touche 1, Stéphane Boyer ; de touche 2, Fabien Soucaret ; d’en-but 1, Pierre Alquier ; d’en-but 2, Florent Périsse-Gonzalez. Arbitre 4 : Pierre Bressat. Arbitre 5 : Jérôme Quesnel.

 

Temps froid et sec, pelouse en bon état.