Championnat de France de Pro D2

Phase Retour - J17

MONT-DE-MARSAN / NEVERS

34 - 11

   

 

 

 

NO MAN'S LANDES 


 

 

 

Le XV de Nevers a complètement raté le premier test qui se présentait devant lui en ce début d’année. Brouillons, maladroits et sans solutions, les Nivernais se sont fait corriger par les Montois qui, pour assombrir un peu plus le ciel de leurs adversaires, ont signé un bonus offensif mérité.

La belle note laissée au Pré-Fleuri face à Vannes, pour clore 2018, a donc été suivie d’un couac inattendu, même si, on le savait, le voyage dans les Landes constituait un réel danger.

 

DERRIEUX D'ENTREE

 

La première minute n’était pas encore écoulée que Rudy Derrieux, lui, s’était écroulé. Le centre neversois venait de s’assommer en plaquant son vis-à-vis Nacani Wakaya, lequel n’avait pas fini de causer du souci aux Jaunets.

Affichant leur volonté de s’affirmer dans leur antre de Guy-Boniface, les Montois firent rapidement sauter le verrou défensif bourguignon, pourtant inviolable depuis près de trois cents minutes. Après avoir pilonné, les Landais écartèrent pour Yoann Laousse-Azpiazu qui, d’un coup de pied dans le dos des défenseurs, alerta Julien Cabannes, plus rapide que Frédéric Urruty pour aplatir. Cet essai, transformé par l’arrière local, à 100 % dans ses tentatives en cette fraîche soirée, planta le décor.

 

COMBINAISON ETRIQUEE

 

Tornike Mataradze échouant à quelques centimètres de l’en-but puis Nicolas Vuillemin, réussissant une pénalité, apportèrent un peu d’oxygène à leurs troupes mais l’ouvreur azur et or, guère à son aise, manqua la balle du 7-6 peu après. Cet échec ressembla à un signal donné à l’adversaire. A partir de là, tout s’enchaîna dans le mauvais sens pour Hugo Fabrègue et les siens.

Une mésentente entre Vuillemin et Nasoni Naqiri offrit ainsi un ballon d’essai à ce diable de Wakaya. Le score de 14-3 n’évolua pas jusqu’à la pause même si les Stadistes faillirent intercepter deux gourmandises visiteuses.  

 

LE SHOW TAULAGI

 

Au retour des vestiaires et malgré les quelques changements apportés par l’encadrement, Nevers continua à jouer de travers. Après un but du bombardier local, les Landais régalèrent leur public. L’ailier Jamie Taulagi se joua de Naqiri d’une feinte digne des arènes du Plumaçon et, d’un coup de pied à suivre, permit au Belge Jens Torfs d’inscrire l’essai du bonus.

Cette prime à l’offensive, Nevers l’enleva temporairement aux Jaune et Noir, après l’entrée de Stellio Bessaguet qui manœuvra tant et si bien que Josaïa Raisuqe put secouer l’arrière-garde montoise. A son relais, Jean-Baptiste Manevy piégea trois Montois et donna à Zachary Guildford un ballon d’essai (24-8, 51e’).

L’espoir d’un retournement de situation s’évapora douze minutes plus tard lorsqu’une passe hasardeuse de Vuillemin, repositionné à l’arrière, pour Guildford permit au trio Wakaya-Laousse-Cabannes de faire lever tout un stade.

Les Neversois eurent du mal à avaler la pilule, à l’image de Thomas Ceyte qui, auteur d’un geste d’humeur, écopa d’un carton jaune en fin de rencontre. Une rencontre à oublier, ou plutôt à étudier scrupuleusement afin de comprendre tout ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi.

Les Jaunets devront redresser la barre, dès jeudi, à 20 h 45, lors de la réception des Bayonnais qui ont profité du faux-pas de ces derniers pour leur chaparder le fauteuil de leader…

 

Ovalien Dupré

(à partir des images d’Eurosport 2)
 

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Laousse-Azpiazu ; 14. Julien Cabannes (21. Matanavou, 68e’), 13. Wakaya (22. Laborde, 71e’), 12. Torfs, 11. Taulagi ; 10. Tales (20. Seguy, 58e’), 9. Loustalot (cap.) ; 7. Garrault (19. Bécognée, 65e’), 8. Pearce, 6. Tastet ; 5. Paulino (18. Damiani, 55e’), 4. Rey ; 3. Negrotto (23. Desmaison, 58e’), 2. David (16. Khribache, 43e’ ; 1. Muzzio, 61e’), 1. Muzzio (17. Huges, 60e’).  

 

 

Entraîneur des avants David Auradou ; entraîneur des arrières Christophe Laussucq.

15. Le Gal (21. Bessaguet, 50e’) ; 14. Raisuqe (6. Kazubek, 65e’), 13. Naqiri, 12. Derrieux (22. Trainor, 2e’), 11. Guildford ; 10. Vuillemin, 9. Urruty ; 7. Gibouin (20. Jean-Baptiste Manevy, m.-t.), 8. Fabrègue (cap.), 6. Kazubek (19. Cotte, 58e’) ; 5. Ceyte (18. Bradshaw, 58e’), 4. Barjaud (5. Ceyte, 72e’) ; 3. Roelofse (23. Lolohea, 40e’), 2. Genevois (16. Elliot, m.-t.), 1. Mataradze (17. Sénéca, 55e’). 

 

Manager général Xavier Péméja ; entraîneurs des avants Sébastien Fouassier, entraîneurs des arrières Guillaume Jan. 

 

LES FAITS DE MATCH

 

MONT-DE-MARSAN

NEVERS

 

ESSAIS 4 essais Julien Cabannes (8e’, 63e’), Wakaya (27e’), Torfs (46e’) 1 essai Guildford (51e’)
TRANSFORMATIONS 4 transformations : Laousse-Azpiazu (8e’, 63e’, 27e’,46e’)  
PENALITES 2 pénalités : Laousse-Azpiazu  (45e’, 58e’) 2 pénalités : Vuillemin (15e’, 55e’)
DROPS    
   
Garrault (54e’)

Ceyte (79e’).

   

 

LES INFOS EN PLUS

MONT-DE-MARSAN – Vendredi 11 janvier, 20 h 45 – Stade Guy-Boniface. Mont-de-Marsan bat Nevers, 34-11 (14-3). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 5-0 ; 7-0 ; 7-3 ; 12-3 ; 14-3 ; 17-3 ; 22-3 ; 24-3 ; 24-8 ; 24-11 ; 27-11 ; 32-11 ; 34-11.

 

Sam Grove Withe (Écosse). Juges de touche 1, Mathieu Delpy ; de touche 2, Christophe Gaillardon ; d’en-but 1, David Gayoux ; d’en-but 2, Sébastien Savina. Arbitres 4 : Yannick Vasseur ; 5 : Benoît Caballero.

 

Temps froid, pelouse en bon état, éclairage parfait.