Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J15

BEZIERS / NEVERS

12 - 9 BD

 

 

 

 

 PAS LE VOYAGE POUR RIEN


 

 

 

Nevers s’est incliné à Béziers, après avoir longtemps mené. Face au vent, en deuxième période, et contre des Biterrois hargneux, les Jaunets ont su conserver le bonus défensif.

C’est le genre de match parfait pour attiser les regrets. Sous une pluie battante et avec le vent qui n’en peut plus de souffler sur cette région de l’Hexagone, le pire aurait été de se faire crucifier sur la fin. Mais s’ils ne purent s’échapper lorsque les conditions leur étaient favorables, les Neversois gardèrent assez de maîtrise pour ajouter un point à leur pécule. En déplacement, c’est toujours ça de pris.

 

 

CONOR PAS LOIN

Seule équipe du top 6 en déplacement, lors de cette quinzième journée, l’USON débuta donc avec Éole dans le dos. Sans abuser de cet appui, les Jaunets dominèrent les quarante premières minutes en tentant, le plus souvent, d’aérer leur jeu.

Si Jérôme Porical avait répondu à l’ouverture du score de Nicolas Vuillemin, les Biterrois subirent les assauts des Bourguignons. Ces derniers manquèrent, toutefois de réussite, Conor Trainor échouant, par exemple, à quelques mètres de l’en-but après une passe au pied de son ouvreur. Ce même Vuillemin, manqua la cible à la 33e minute mais se racheta deux minutes plus tard.

Les joueurs de l’Hérault terminèrent en se ruant dans l’axe mais la défense nivernaise veillait, à l’image de Maxence Barjaud, retournant du Biterrois à qui mieux mieux.


 

DéFENSE BONIFIée

Avec le changement de côté, chacun s’attendait à voir les abeilles changer de ruche. Sauf que les troupes de Xavier Péméja continuèrent à faire vivre l’ovale, sacrée gageure sous une telle douche céleste. Ce furent même les Azur et Or qui creusèrent un peu plus l’écart, Vuillemin faisant mouche une troisième fois.

L’heure de jeu coïncida avec le réveil des Biterrois. L’artificier de l’ASBH fit passer les siens devant en moins de dix minutes. Dommage que sa quatrième pénalité sanctionna une nervosité nivernaise née d’un chambrage du talonneur Clément Estériola…

A 12-9, Porical eut l’occasion de sortir Nevers du bonus défensif mais le cuir frappé par l’arrière biterrois passa sous la barre.

Il restait cinq minutes et Béziers campa dans les 22 mètres visiteurs. La défense des Bourguignons fut alors remarquable et leur offrit l’ultime mêlée de la rencontre, secteur où ils s’étaient montrés largement à leur avantage. Comme Josaïa Raisuqe n’était pas du voyage, personne ne signa un essai de quatre-vingts mètres et Hugo Fabrègue sortit des limites du terrain avec le ballon, signifiant que dans ces conditions, lui et ses potes pouvaient savourer ce point ramené de Méditerranée.

 

 

Ovalien Dupré

(à partir des images de Canal + Sport)
 

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

BEZIERS NEVERS

15. Porical ; 14. Douglas, 13. Puletua, 12. Veau, 11. Rawaca (22. Bérard, 55e’) ; 10. Suchier (21. Dreuille, 53e’), 9. Pic ; 7. Wilkins (19. Barrère, 57e’), 8. Hoarau, 6. Best (cap.) ; 5. Desroche, 4. Marie (18. Tuineau, 16e’-28e’ ; 47e’) ; 3. Samaran (23. Manukula, 63e’), 2. Pinto Ferrer (16. Esteriola, 53e’), 1. Wardi (17. Lafon, 9e’-22e’ ; 53e’). Non utilisé : 20. Trussardi.

 

Entraîneur des avants David Gérard, entraîneur des arrières David Aucagne.

15. Le Gal ; 14. Guildford, 13. Trainor (22. Derrieux, 70e’), 12. Bolakoro, 11. Bonvalot ; 10. Vuillemin (13. Trainor, 75e’), 9. Faleali'i (21. Bessaguet, 60e’) ; 7. Quercy (20. Kazubek, 73e’), 8. Fabrègue, 6. Bastide (cap.) (19. Gibouin, m.-t.) ; 5. Ceyte, 4. Barjaud (18. Bradshaw, 60e’) ; 3. Roelofse (23. Garcia, 60e’), 2. Genevois (16. Tarrit, 60e’), 1. Mataradze (17. Sénéca, 60e’).

 

Manager général Xavier Péméja ; entraîneurs des avants Sébastien Fouassier, entraîneurs des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

BEZIERS

NEVERS

 

ESSAIS  

 

TRANSFORMATIONS    
PENALITES 4 pénalités PORICAL (12’, 30’, 63', 69’) 3 pénalités Vuillemin (3', 35’, 55’)
DROPS    
   
 

 

   

 

LES INFOS EN PLUS

Béziers – Jeudi 13 Décembre, 20h45 – Stade de la Méditerranée. Béziers bat Nevers, 12-9 (3-6). Points-terrain : 4-1.

 

Évolution du score : 0-3 ; 3-3 ; 3-6 ; 3-9 ; 6-9 ; 9-9 ; 12-9.

 

Jonathan Gasnier. Juges de touche 1, David Beun ; de touche 2, Thierry Devais ; d’en-but 1, Christophe Dubois ; d’en-but 2, Alain Etchebest. Arbitres 4 : Matthieu Flores ; 5 : Pascal Fayet.

 

Soirée froide et pluvieuse, vent fort, pelouse trop souple, éclairage satisfaisant.