Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J11

NEVERS / MONTAUBAN

22 - 19

   

 

 

 

SORTIS DU PIÈGE !


 

 

 

Nevers redoutait Montauban. Finalistes il y a deux saisons, demi-finalistes lors du précédent exercice, les Montalbanais ne pouvaient pas être tombés si bas sans trouver désormais les ressources d’une remontada dont le Pré-Fleuri aurait pu être le théâtre. Mais, héroïques parfois, les Jaunets ont fini par s’extraire d’un guêpier bien préparé par une formation venue en Nivernais comme l’aurait fait un commando. Le XV azur et or se forge une expérience tout en conservant une place parmi les meilleurs de Pro D2.

 

DUEL DE BOTTEURS 

 

Dès l’entame, les Sapiacains montrèrent qu’ils étaient prêts à livrer une lutte farouche aux Jaunets. Et si le pied gauche de Zack Henry, fut le premier à solliciter le tableau lumineux, le droit de Jérôme Bosviel lui répondit dans la foulée. Le duel à distance entre les deux bombardiers, se poursuivit jusqu’à la pause, le local trouvant trois fois la cible en autant de tentatives, le visiteur n’échouant qu’à une reprise sur quatre, et encore, sa frappe de plus de 50 m envoyant le cuir sous la barre !

Si les artificiers s’occupèrent à meubler leurs statistiques, les deux packs se causaient du pays à chaque affrontement. La tactique des joueurs du Tarn-et-Garonne consistant à contester tous les ballons joués au sol par les Nivernais freina inlassablement le rythme que ces derniers auraient aimé donné à la rencontre.

Dès qu’ils furent un de plus, après le carton jaune adressé à Jean-Philippe Genevois, Amédée Domenech et ses hommes pensèrent même profiter de l’aubaine avant le changement de côté. Mais les Neversois, s’arc-boutant sur leur ligne, dégoutèrent l’appétence visiteuse.     

 

SAPIAC OU çA PASSE

 

Le pied droit de Bosviel ramena bien l’équilibre, peu après la reprise, mais les Sapiacains finirent par craquer sous les assauts de Nivernais survoltés pour passer. Le talonneur remplaçant Jordan Rochier fut convié à se reposer dix minutes, payant les pots cassés d’une équipe limite dans le domaine de la discipline, quand une chandelle de Thomas Fortunel se transforma en contre-attaque sous le talent de Zack Henry. L’Anglais de Nevers franchit la ligne d’avantage puis adressa un coup de pied à suivre que Jason Fraser maîtrisa mieux que Sergei Sergueev pour être le plus prompt à aplatir. En coin, Henry ne trembla pas et resta à 100 %.

 

UNE Mêlée gagnée

 

Plus expérimentés dans l’épreuve de force, les Montalbanais réussirent à revenir de 22-12 à 22-19, à dix minutes de la fin, une percée de l’ailier Pierre Sayerse trouvant sa conclusion dans l’essai en coin de Rochier… transformé par Bosviel.

Galvanisés par ce retour et par l’éventualité de décrocher un premier succès loin de Sapiac, les gars de Montauban, renforcés par l’ancien Usoniste Pierrick Esclauze, investirent la moitié de terrain neversoise. Mais alors qu’ils avaient, jusque là, dominé dans le secteur de la mêlée ordonnée, ils furent contrés, à la 77e’, par un effort collectif de Nivernais sublimés par la victoire qui se profilait.

Une dernière possession des Montalbanais, à la sirène, fit passer un ultime frisson dans les travées du Pré-Fleuri mais la défense des Jaunets réduisit à néant cette balle de match.

 

Ovalien Dupré
 

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Le Gal ; 14. Raisuqe, 13. Naqiri, 12. Bolakoro, 11. Bonvalot ; 10. Henry, 9. Faleali’i (21. Urruty, 72e’) ; 7. Cotte (20. Fraser, 52e’), 8. Fabrègue (cap.), 6. Gibouin (16. Elliot, 33e’-40e’ ; 19. Bastide, 61e’) ; 5. Toleafoa (18. Bradshaw, 63e’), 4. Ceyte ; 3. Loloea (23. Roeloefse, 45e’), 2. Genevois (16. Elliot, 40e’-75e’), 1. Sénéca (17. Curie, 45e’). Non utilisé :  22. Derrieux. 

 

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Bosviel ; 14. Desbois (21. Luatua, 49e’), 13. Mathy (20. Lilomaïava, 50e’), 12. Florent Domenech, 11. Sayerse ; 10. Fortunel (13. Mathy, 63e’), 9. Briscadieu (22. Chaput, 52e’) ; 7. Dimitri Vaotoa (6. Haddon, 69e’), 8. Amédée Domenech (cap.) (2. Van der Westhuizen, 63e’-67e’ ; 5. Dry, 80e’), 6. Haddon (19. Muñoz, 58e’-68e’) ; 5. Dry (18. Esclauze, 61e’), 4. Sergueev ; 3. Christopher Vaotoa (23. Facundo, 53e’), 2. Van der Westhuizen (16. Rochier, 53e’), 1. Vanaï (17. Agnesi, 53e’).

 

Entraîneur des avants Pierre-Philippe Lafond, entraîneur des arrières Jean-Frédéric Dubois.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

MONTAUBAN

 

ESSAIS 1 essai Fraser (59)

1 essai Rochier (71

TRANSFORMATIONS 1 transformation HENRY 1 transformation bosviel
PENALITES 5 pénalités (6, 12, 18, 38, 58) Henry 4 pénalités (7, 15, 36, 45) Bosviel
DROPS    
   
Genevois (29).

rochier (57')

   

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 9 novembre, 20 h – Stade du Pré-Fleuri. Nevers bat Montauban, 22-19 (12-9). Points-terrain : 4-1.

Évolution du score : 3-0 ; 3-3 ; 6-3 ; 6-6 ; 9-6 ; 9-9 ; 12-9 ; 12-12 ; 15-12 ; 20-12 ; 22-12 ; 22-17 ; 22-19.

 

Hervé Lasausa Lespy Labaylette. Juges de touche 1, Mathieu Delpy ; de touche 2, Baptiste Abel Coindoz ; d’en-but 1, Christian Grégoire ; d’en-but 2, Yannick Thébault. Arbitre 4 : Christophe Apparicio. Arbitre 5 : Damien Dauvissat.

 

Temps frais, pelouse en excellent état, éclairage parfait. 

 7 203 spectateurs.