Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J7

BAYONNE / NEVERS

26 - 21

   

 

 

 

L'AVIRON POUR SE FAIRE BATTRE !


 

 

Nevers a laissé passer une belle occasion de signer une nouvelle performance dans le Sud-Ouest. S’ils ont échoué à cinq longueurs des Bayonnais, mettant tout de même en caisse le bonus défensif, les Neversois auraient dû revenir du Pays basque bien plus souriants. Hélas ! L’indiscipline qu’ils avaient jusque-là maîtrisée, leur a, cette fois, coûté le succès.

Ils étaient venus, ils étaient tous là pour assister à ce choc. Mais, premier coup dur pour les Nivernais, Janick Tarrit qui, hier encore, devait porter le maillot numéro 2, déclara forfait, malade. Le public de Jean-Dauger n’a pas pu connaître ce moins de 20 ans…

 

 

joug contre joug

 

Un premier échec de Rudy Derrieux, sur une pénalité sanctionnant la mêlée locale, secteur où les avants bourguignons dominèrent copieusement, laissa au botteur de l’Aviron le soin de déflorer le tableau lumineux. Tristan Tedder doubla la mise au quart d’heure, les Jaunets se montrant inhabituellement fautifs à plusieurs reprises.

Pas en reste, désormais, les Bayonnais permirent aux Usonistes de jouer une pénaltouche, proprement captée par Frank Bradshaw. Le maul s’en alla dans l’en-but et monsieur Datas, lui, emmena les Nivernais au pays des merveilles, sous les perches pour accorder un essai de pénalité.


 

hAUT PLACAGES : AU PLACARD !

 

Pensant vivre de grands moments, Nevers allait vite déchanter. Bayonne, qui n’avait rien oublié, de la gifle reçue la saison passée, notamment, profita de deux placages dangereux, qui valurent à Mathieu Bélie et Josaïa Raisuqe chacun un carton jaune, pour repasser devant aux citrons, avec un nouveau but de Tedder et un essai, transformé, inscrit par Benjamin Thiéry. Nicolas Vuillemin, sorti du banc, ramena tout ce joli à monde à 16-10 avant le repos.

 

sUR manevy...

 

Tedder, Derrieux et Vuillemin, montrèrent, ensuite, qu’ils n’étaient pas des comédiens. A 19-16, l’artilleur local se dérégla pourtant et manqua la cible à deux reprises. Mais ce fut encore Nevers qui paya les pots cassés, à force d’aller dans la soute à charbon. Hugo Fabrègue fut prié de quitter ses camarades dix minutes, le temps pour Julien Tisseron de lire une offensive trop prévisible des Neversois et de voler le cuir à Derrieux pour un essai assassin.

Opiniâtres, les élèves de Xavier Péméja ne baissèrent pas les bras et ce fut au tour du pilier Tomaakino Taufa, en souffrance à droite, d’être exclu temporairement.

Et comme c’est la nuit qu’ils exercent leur vrai métier, les Nivernais propulsèrent Jean-Baptiste Manevy dans l’en-but, à trois minutes du terme (26-21, 77e’).

Dans un ultime effort, les Bayonnais récupérèrent le renvoi et confisquèrent aux griffes neversoises la précieuse olive, jusqu’au coup de sifflet final où l’on eut comme l’impression d’une odeur de papier d’Arménie que l’on aurait fait brûler…

Ovalien Dupré

(à partir des images d'Eurosport Player)
 

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

BAYONNE NEVERS

15. Tisseron ; 14. Marty, 13. Talebula, 12. Barthélémy (22. Muscarditz, 59e’), 11. Duhau (21. Thiery, 24e’) ; 10. Tedder, 9. Hardy (20. Nabias, 70e’) ; 7. Battut (cap.), 8. Van Lill (18. Heguy, 56e’), 6. Taofifenua (8. Van Lill, 70e’) ; 5. Boutaty (19. Collet, 47e’), 4. Ducat ; 3. Taufa (23. Mousset, 35e’-70e’), 2. Van Jaarsveld (16. Delonca, 56e’), 1. Ayarza (17. Iguiniz, 35e’-70e’).

 

 

Manager Yannick Bru. Entraîneur des avants Joël Rey, entraîneur des arrières Vincent Etcheto.

15. Autagavaïa ; 14. Raisuqe, 13. Trainor (11. Blanc, 70e’), 12. Derrieux, 11. Blanc (22. Naqiri, 46e’ ; 10. Bélie, 74e’-77e’) ; 10. Bélie (21. Vuillemin, 50e’-78e’), 9. Faleali’i (20. Bessaguet, 50e’) ; 7. Cotte (21. Vuillemin, 35e’-m.t. ; 19. Jean-Baptiste Manevy, 59e’), 8. Fabrègue (cap.), 6. Gibouin ; 5. Ceyte ; 4. Bradshaw (18. Barjaud, 61e’) ; 3. Roelofse (23. Papidze, 63e’), 2. Curie (16. Philippart, 70e’), 1. Sénéca (17. Mataradze, 56e’).

 

Manager général Xavier Péméja ; entraîneurs des avants Sébastien Fouassier, entraîneurs des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

bayonne

NEVERS

 

ESSAIS 2 essais Thiéry (37’), Tisseron (68’) 

2 essais de pénalité (28’), Manevy (77’) 

TRANSFORMATIONS 2 transformations TEDDER  1 transformation de pénalité (28’) Vuillemin 
PENALITES 4 pénalités (8’, 16’, 34’, 47’) Tedder  3 pénalités Vuillemin (40’ + 1, 54’), Derrieux (50’)
DROPS    
   
Taufa (74’). 

Bélie (31’), Raisuqe (36’), Fabrègue (64’) 

   

 

LES INFOS EN PLUS

Bayonne – Vendredi 5 octobre, 20 h – Stade Jean-Dauger. Bayonne bat Nevers, 26-21 (16-10). Points-terrain : 4-1.

 

Évolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 6-7 ; 9-7 ; 14-7 ; 16-7 ; 16-10 ; 19-10 ; 19-13 ; 19-16 ; 24-16 ; 26-16 ; 26-21.

 

Nicolas Datas. Juges de touche 1, Hervé Lasausa Lespy Labaylette ; de touche 2, Pascal Vitrac ; d’en-but 1, Frédéric Cambou ; d’en-but 2, Sébastien Crussière. Arbitres 4 : Aurélien Salvat.

 

Temps doux, pelouse moyenne, éclairage satisfaisant.

 7.000 spectateurs environ.