Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J3

VANNES / NEVERS

24 - 13

   

 

 

 

UN MENHIR SUR LA TETE


 

 

Nevers n’a pas confirmé, sur la pelouse de la Rabine, sa belle prestation de la semaine précédente, à domicile face à Bourg-en-Bresse. Après y avoir cru pendant près d’une heure, les Neversois, très sanctionnés, ont craqué et laissé filer des Vannetais qui, une fois encore ne leur ont laissé aucune miette du kouign-amann maison. Signe d’un enjeu patent, il y eut à boire et à manger pour meubler toute la première période. Aux offensives des deux escouades, répondit une âpreté défensive telle que, souvent, les actions n’allèrent pas au bout. Une pénalité de Christopher Hilsenbeck, côté breton, et deux de Zack Henry, côté nivernais, furent les seules causes d’un petit frémissement du tableau d’affichage.

HENRY, SALVES D'OR

 

Plus intéressant encore pour les Jaunets, en blanc pour l’occasion, le carton jaune adressé au deuxième ligne Javier Lagioiosa pour avoir écroulé un groupé-pénétrant, juste avant la pause, leur proposait presque dix minutes à quinze contre quatorze après les agrumes. L’ouvreur local égalisa pourtant, à la 44e’, mais ce furent bien les Bourguignons qui profitèrent de leur supériorité numérique. Une grande attaque au large, dans laquelle s’engouffrèrent Conor Trainor, Ilikena Bolakoro, Zachary Guildford et, très à l’aise pour sa première titularisation, Henry, se termina avec Mathieu Bélie, dans l’en-but vannetais. Transformé par l’Anglais de Nevers, cet essai plaça les Usonistes devant, 13-6 (49e’).

 

RENVERSEMENT

 

L’affaire se présentait plutôt bien pour les Azur et Or mais une accumulation de croix notées dans la colonne de l’indiscipline causa leur perte. Une faute de Bastien Chalureau donna au pied d’Hilsenbeck l’occasion de rapprocher les siens puis un carton jaune reçu par Anthony Maury gomma le sourire du visage des supporters neversois qui avaient effectué le déplacement et qui donnaient sans cesse de la voix. Le véloce Kevin Bly et son compère Jules Le Bail trouvèrent chacun le chemin de l’en-but, le RCV prenant le pouvoir en deux temps, trois mouvements (21-13, 63e’).

 

A 1 METRE DU BONUS !

 

Pour s’éviter tout retour des visiteurs, le bombardier local trouva une dernière fois la cible, à dix minutes de la fin. Dans un baroud d’honneur et pour, à tout le moins, aller chercher un point de bonus défensif, les troupes du trio Péméja-Jan-Fouassier envoyèrent quelques salves. Mais en dépit des efforts de Jean-Baptiste Manevy, d’Henry, toujours lui, et d’une percée plein axe de Nasoni Naqiri que Fred Quercy ne put conclure, bloqué à un mètre du bonheur par un miraculeux retour défensif de ces diables de Vannetais, Nevers se fracassa sur le menhir breton.

 

Ovalien Dupré

(à partir des images d’Eurosport Player)
 

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Bouthier (cap.) ; 14. Duplenne, 13. Hickes, 12. Vulivuli, 11. Bly ; 10. Hilsenbeck, 9. Menzel ; 7. Chalmers, 8. Kamikamica, 6. Abiven ; 5. Tuchy, 4. Lagioiosa ; 3. Tafili, 2. Leafa, 1. Sénéca. Sont entrés en cours de jeu : 16. Blanchard, 17. Neparidze, 18. Cramond, 19. Jones, 20. Le Bail, 21. Burgaud, 22. Popelin, 23. Kite.

 

Manager et entraîneur des avants Jean-Noël Spitzer ; entraîneur des arrières Gérard Fraser.

15. Le Gal ; 14. Raisuqe, 13. Conor, 12. Bolakoro, 11. Guildford ; 10. Henry, 9. Urruty ; 7. Quercy (cap.), 8. Jean-Baptiste Manevy, 6. Kazubek ; 5. Chalureau ; 4. Barjaud ; 3. Lolohea, 2. Genevois, 1. Roelofse. Sont entrés en cours de jeu : 16. Maury, 17. Curie, 18. Bradshaw, 19. Cotte, 20. Bessaguet, 21. Bélie, 22. Naqiri, 23. Papidze.

 

Manager général Xavier Péméja ; entraîneurs des avants Sébastien Fouassier, entraîneurs des arrières Guillaume Jan.

 

LES FAITS DE MATCH

 

VANNES

NEVERS

 

ESSAIS 2 essaiS BLY (62'), LE BAIL (65')

1 essai BELIE (49')

TRANSFORMATIONS 1 transformatioN HILSENBECK (65')

1 transformatioN HENRY

PENALITES 4 pénalitéS HILSENBECK (16', 44', 59', 70')  2 PéNALITéS HENRY (19', 40')
DROPS    
   
 LAGIOIOSA (39')

MAURY (60')

   

 

LES INFOS EN PLUS

VANNES – Vendredi 31 août, 20 h – Stade de la Rabine. Vannes bat Nevers, 24-13 (3-6). Points-terrain : 4-0.

Évolution du score : 3-0 ; 3-3 ; 3-6 ; 6-6 ; 6-13 ; 9-13 ; 14-13 ; 21-13 ; 24-13.

 

Arbitre : Hervé Lasausa Lespy Labaylette. Juges de touche 1, Benoît Rousselet ; de touche 2, Benoît Traineau ; d’en-but 1, Jérôme Soubigou ; d’en-but 2, Thierry Mercadet. Arbitres 4 : Quentin Janicot ; 5 : David Gayoux.

 

Temps doux, ciel se couvrant peu à peu, pelouse en parfait état, très bon éclairage.

 7 702 spectateurs.