Championnat de France de Pro D2

Phase Aller - J2

NEVERS / BOURG-EN-BRESSE

53 - 13

   

 

 

 

MASSACRE A LA SAINT-BARTHELEMY !


 

 

Un soir de Saint-Barthélémy, il n’était pas improbable d’assister à un massacre. Entre une équipe neversoise, galvanisée par sa première sortie de la saison au Pré-Fleuri, désireuse d’affirmer son statut de grand favori de la rencontre, et une formation burgienne qui était encore en Fédérale 1 il y a peu, l’éventualité n’était pas à écarter. De fait, sous les coups de boutoir de Nivernais extrêmement solides, les Bressans ont fini par exploser. Au final, c’est par sept essais _ dont quatre du phénoménal Josaïa Raisuqe ! à un que les Jaunets l’ont emporté, bonus offensif, bien entendu, à la clé.

LE BOURG EST DANS LE PRE

 

Promu mais bien armé, Bourg-en-Bresse a tout de même tenu la dragée haute à ses hôtes pendant un bon quart d’heure. Bien guidés par l’ouvreur François Bouvier, les visiteurs n’étaient encore menés que 6-0 à la 21e’. Mais aux deux buts de Nicolas Vuillemin (100 % sur cette rencontre), vint s’ajouter l’essai de la fusée Raisuqe, mise sur orbite par un bijou de coup de pied à suivre du chirurgical Rudy Derrieux. David Lolohea y alla, ensuite, de son essai prouvant que l’USON pouvait compter sur ses ailiers tout autant que sur ses piliers. Avant la pause, Bourg ouvrit son compteur sur une pénalité de Bouvier, et l’ex-Usoniste Thibault Lombard, entré à la 35e’, se signala en arrachant un ballon chaud des bras de ses anciens coéquipiers.

 

FATALS CARTONS

 

Bouvier, encore lui, concrétisa le retour volontaire des vestiaires de ses potes mais Raisuqe doubla la mise, le concernant. L’emprise usoniste sur les débats se fit de plus en plus intense. Acculé dans les cordes, les joueurs de l’Ain rompirent à deux reprises, Fabien Perrin puis Pierre Choinard écopant chacun d’un carton jaune, juste avant l’heure de jeu. Il n’en fallait pas plus pour que les Jaunets accélèrent franchement, Raisuqe allant encore parader deux fois sur les grands boulevards.

 

CA SENT LES CURIE

 

Fred Quercy, infatigable travailleur, y alla, à son tour, de son essai avant que, plein de panache, Bourg ne sauve l’honneur par son capitaine William Wavrin (78e’). Cet essai, transformé par Ioan Debrache ne fut pourtant pas le dernier de la soirée. En effet, entré depuis la 58e’, le pilier Max Curie, ancien porteur du maillot violet de Bourg et cauchemar des offensives adverses, se paya le luxe d’une percée plein champ que ni Debrache, ni Martin Félix, ni Joris Fusier ne furent en mesure d’endiguer. Zack Henry, auteur, avec Stellio Bessaguet, d’une dynamique rentrée, transforma sous les acclamations d’un public totalement conquis.

 

Ovalien Dupré
 

 

 

LES COMPOSITIONS D'éQUIPES

 

   

15. Le Gal ; 14. Raisuqe, 13. Trainor, 12. Derrieux (22. Bolakoro, 61e’), 11. Guildford ; 10. Vuillemin (21. Henry, 55e’), 9. Urruty (20. Bessaguet, 61e’) ; 7. Quercy (6. Bastide, 71e’), 8. Fraser, 6. Bastide (cap.) (19. Kazubek, 55e’ ; 5. Chalureau, 78e’) ; 5. Chalureau (18. Barjaud, 61e’), 4. Bradshaw ; 3. Lolohea (23. Philippart ,61e’), 2. Genevois (16. Maury, 61e’), 1. Roelofse (17. Curie, 58e’).

 

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

15. Félix (22. Cailleaud, m.t.) ; 14. Fusier, 13. Perrin, 12. Doy, 11. Doucet (16. Traversier, 28e’-37e’) ; 10. Bouvier (21. Debrache, 48e’), 9. Maiquez (20. Ravier, 50e’) ; 7. Bornuat (19. Benoît, 58e’), 8. Wavrin (cap.) (19. Benoît, 35e’–m.t.), 6. Mondoulet (3. Arias, 60e’) ; 5. Navickas (18. Lombard, 31e’ ; 56e’), 4. Lainault ; 3. Arias (23. Harmse, 56e’ ; 2. Bruté de Rémur, 67e’), 2. Bruté de Rémur (16. Traversier, 58e’), 1. Drancourt (17. Choinard, m.t.).

 

Entraîneur principal, chargé des arrières Yoann Boulanger ; entraîneur des avants Thomas Choveau.

 

LES FAITS DE MATCH

 

NEVERS

BOURG EN BRESSE

 

ESSAIS 7 essaiS RAISUQE (21', 55', 61', 63'), LOLOHEA (30'), QUERCY (69'), CURIE (80'+1)

1 essai WAVRIN (78')

TRANSFORMATIONS 6 transformatioNS VUILLEMIN (21', 30', 55'), HENRY (61', 69', 80'+1)

1 transformatioN DEBRACHE

PENALITES 2 pénalitéS VUILLEMIN (10', 18')  2 PéNALITéS BOUVIER (37', 46')
DROPS    
   
 

BRUTE DE REMUR (25'), PERRIN (57'), CHOINARD (60')

   

 

LES INFOS EN PLUS

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 24 août, 20 h – Stade du Pré-Fleuri. Nevers bat Bourg-en-Bresse, 53-13 (20-3). Points-terrain : 5-0.

Évolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 13-0 ; 20-0 ; 20-3 ; 20-6 ; 27-6 ; 34-6 ; 39-6 ; 46-6 ; 46-13 ; 53-13.

 

Arbitre : Ludovic Carrillo. Juges de touche 1, Stéphane Boyer ; de touche 2, Walter Prache ; d’en-but 1, Vincent Dathie ; d’en-but 2, Laurent Roméo. Arbitre 4 : Jimmy Sauvage. Arbitre 5 : Mickael Perrot.

 

Temps doux (19 °C), pelouse en excellent état, éclairage parfait.

 7 000 spectateurs.